Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Tarif Propane moins cher » Propane au meilleur prix pour particuliers

Propane au meilleur prix pour particuliers

Prix  du propane vrac en citerne les plus bas en Europe du Nord pour   2016

avec comparateur de prix pratiqués en France , Allemagne, Belgique , Luxembourg (tous les prix en HT /tonne).

Voir l’historique des prix en grand écran 

Note :  tous les prix indiqués ci-dessus s’entendent pour des livraisons de moins de 1,5 tonnes (moins de 3000 litres). 

 

Comment lire ce tableau ?

Pour la Belgique et le Luxembourg, les prix indiqués sont  les prix de vente  maximum  fixés  contractuellement entre les autorités nationales et les distributeurs.
Les prix indiqués pour les groupements  libres en France ( Ile de France et Alsace-Vosges ) sont valables à la fois pour  les  clients  propriétaires  de leur citerne comme  pour les non propriétaires (locataires ou consignataires).  Il n’est pas nécessaire de résilier son contrat ou de changer de citerne pour rejoindre le groupement.  Il n’y a pas de droit d’entrée dans le groupement. On ne vous demandera de signer aucun  contrat  d’approvisionnement.
Ces prix ne sont pas nécessairement les plus bas qui puissent se trouver en France :   les clients des grands propaniers bénéficient de remises conjoncturelles par rapport aux tarifs officiels  le plus souvent au commencement ou lors  de la renégociation de leur contrat.
Ce tableau est mis à jour dans les premiers jours de chaque mois et pour le mois en cours. En le consultant mois après mois, vous saurez comment évoluent les prix du Groupement Propane Libre.  Si vous êtes géographiquement hors d’atteinte du groupement, ces  indications de prix  vous seront utiles pour négocier  avec votre propanier.

 VOUS ETES INTERESSE ?

Si vous résidez en région parisienne ou départements limitrophes (28,27,60,45,89,02) et que vous êtes intéressé par commander du gaz par notre groupement d’achat,  nous vous remercions de nous envoyer  ce formulaire  qui nous permettra de vous recontacter par mail ou par téléphone sous 12 heures maximum. 

Nous avons joint à ce barème les niveaux de prix relevés sur le  marché allemand dans différents Landers, pour les seuls clients  propriétaires de citerne de gaz.  Parce que le consommateur allemand propriétaire de sa citerne est en mesure de faire jouer la concurrence entre un nombre important de  fournisseurs,   ces prix sont une référence  pour le  marché résidentiel en Europe de l’Ouest (les prix maximum de la  Belgique et du Luxembourg étant quant à eux, des prix  administrés). L’information sur les prix  offerts aux consommateurs allemands est d’ordinaire  inaccessible aux consommateurs  français, ces derniers ayant souvent  du mal à obtenir ces mêmes informations pour la France ! De fait, les consommateurs  français ignorent  les prix auxquels ils pourraient  prétendre si les grands propaniers français acceptaient  de jouer le jeu de la concurrence.  C’est un des buts  de ce site Internet de  dévoiler l’écart de prix considérable entre un marché  fonctionnant « normalement »   comme le marché libre allemand,  et un marché totalement dysfonctionnel comme le marché français.

Les propaniers français n’ont eu de cesse d’imposer leur diktat à des consommateurs dépourvus de toute information véritable.  Les grands propaniers ont ainsi  pu empêcher la formation d’un marché libre pour le  gaz en citerne  en France. Partout dans le monde des petits distributeurs indépendants  se trouvent en butte aux stratégies d’accaparement des grands distributeurs nationaux.


Les conditions de prix variant d’un client à l’autre dans une échelle de 1 à 2 en ce qui concerne le marché français, tous  les adhérents du groupement n’économisent pas de la même façon en rejoignant  notre groupement. 
Pour comparer les prix de notre groupement avec les prix des propaniers français, il faut prendre en considération,  outre le prix du gaz à la tonne,  les frais annuels d’entretien de citerne.  

 

Publicités

77 commentaires

  1. guettier dit :

    je suis chez butagaz et ils sont tres cher en plus pas de facilité de paiement ils veulent me faire payer le retrait de la cuve aerienne qui est en location mais pas possible dite moi si un autre fournisseur peu eventuellement me remplir la cuve merci

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour, ne sachant pas où vous habitez, je ne peux pas vous dire si vous avez une autre solution possible. Pour toute demande de ce type, merci d’utiliser le formulaire qui se trouve dans l’onglet  » Groupement »+ »Comment ça marche ? » Cordialement DP

  2. HEINTZ dit :

    j’habite dans la Nièvre. Je suis propriétaire de ma cuve. Si j’ai bien compris, je peux logiquement choisir mon fournisseur. Est ce que votre groupement recouvre aussi mon département ?

  3. DOLATA JEROME dit :

    Bonjour je suis chez antargaz et en signant mon contrat en aout 2011 mon prix bareme ht du gaz etait de 1709.1 la tonne avec une remise conjoncturelle de 196,73 HT et une remise commerciale de 300 HT ce qui me ramenait le prix HT à 1212 euro HT. Prétextant que le prix a augmenté en cours de contrat ils m’ont refait signer un avenant au contrat avec une simple remise de 200 € ce qui ramène le prix total à 1409,19 euro HT . ont-ils le droit? et puis je renégocier mon tarif avant de refaire le plein de ma cuve? si oui comment m’y prendre?
    En vous remerciant de votre aide

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      La réponse dépend de la situation concurrentielle locale et donc de l’endroit où vous vous trouvez. Je comprends d’après votre adresse IP que vous êtes dans le Sud. Antargaz peut offrir et sait offrir moins cher que notre propre fournisseur. Le prix de notre fournisseur devrait logiquement être le plus cher de France vu qu’il est le plus petit distributeur présent en France (ses volumes d’achat de GPL sont insignifiants par rapport à ceux d’Antargaz) . Or son tarif public est le moins cher ! Cherchez l’erreur. N’acceptez pas de payer plus que les prix de notre fournisseur. Et ne signez rien avec Antargaz tant qu’ils ne veulent rien entendre. La seule menace qui fasse mouche c’est leur signifier que s’ils n’acceptent pas de baisser leur tarif, vous allez résilier votre contrat. Du fait de la décision de la Cour d’Appel de Nîmes contre Antargaz (voir archives de Juillet 2013) vous n’aurez même pas à payer l’indemnité de résiliation anticipée si vous résiliez sans attendre la fin du contrat. Faites leur connaitre votre position clairement et fermement par lettre recommandée avec AR. Bonne chance.

      • DOLATA JEROME dit :

        Bonjour,si je suis ce que vous dites en leur contraignant de baisser leur tarifs,
        ne vont-ils pas du fait des menaces refuser en me bloquant la livraison et au total ne plus avoir de propane au final?

  4. anthraxgaz dit :

    Négatif. C’est impossible. Ils ne peuvent bloquer vos livraisons que si votre contrat a expiré suite à sa résiliation. L’important est de rester immuable dans votre position consistant à vouloir dégager leur citerne à la prochaine occasion s’ils n’acceptent pas les conditions que vous leur proposez. Il faut définir votre objectif avant d’entrer en négociation avec eux : soit ils me font « tel » tarif bloqué sur telle durée, soit ils s’assoient sur le renouvellement de leur contrat. Vous leur répétez cette position autant de fois que nécessaire en leur donnant un délai maximum pour vous répondre, « faute de quoi il vous faudra prendre vos dispositions pour changer de fournisseur et de citerne ». Bonne chance.

  5. DOLATA JEROME dit :

    Bonjour j’ai envoyé un recommandé à ANTARGAZ leur demandant de baisser leur tarif à 1219 euro/HT minimum jusqu’à la fin de mon contrat qui expire dans 1 an;ils me répondent indirectement en m’envoyant un nouveau contrat si je signe reconduit sur 3 ans alors que mon contrat n’est pas expiré avec un tarif de 1505 euro TTC/T au lieu de 1685 euro TTC sur mon ancien contrat je trouve que « c’est se foutre du peuple ».Q’en pensez vous et que dois je faire face à une telle réponse de leur part?merci (alors qu’il faut savoir qu’il m’ont garanti le prix de 1090euros/t au début de mon contrat pendant une durée de 1 an (ce qui me fait en 1 an une augmentation de plus de 50%)

    • anthraxgaz dit :

      Bien sûr qu’ils se foutent du peuple : ils ne savent pas faire autre chose ! Toute leur sinistre machinerie commerciale : contrats abusifs, tarifications bidons, fausse négociation, vente de citerne simulée… toutes ces pratiques ne démontrent que leur mépris des consommateurs. Vous leur répondez donc « Je vous ai demandé de baisser mon prix et non de m’envoyer un nouveau contrat. Votre attitude commerciale particulièrement irritante m’oblige à résilier mon contrat avec votre société………..  » A vous d’ajouter si vous souhaitez résilier immédiatement (en faisant valoir la décision de la cour d’appel de Nîmes) ou si vous voulez résilier à l’échéance normale pour vous donner le temps de vous retourner auprès d’un autre propanier. Il y a une page dans les FAQ du site sur comment choisir un propanier un peu moins pire que les autres sans tomber de Charybde en Scylla. Vous verrez qu’Antargaz est parmi les plus nuls, et c’est peu dire s’agissant de cette « clique ». Seule la résiliation de votre contrat les fera revenir à de meilleurs intentions à votre égard. Dès qu’ils recevront votre lettre de résiliation, ils vous réécriront illico pour vous faire une nouvelle proposition plus intéressante. Ils essayent toujours de rattraper leurs clients par la manche à la dernière minute. C’est une manière de vous dire : « On t’a bien eu pendant 10 ans avec notre premier contrat, hein ? Qu’est ce qu’on s’est goinfré sur ton dos ! Allez, sans rancune, hein ? Puisque t’es assez c… pour avoir signé une fois ce contrat, tu resigneras bien ce contrat une seconde fois. Cette fois on est sympa, on t’en a mis seulement pour 6 ans » Ca fait partie de leur jeu débile et c’est seulement à ce moment là que leur proposition peut devenir « intéressante » financièrement parlant. Ce n’est qu’à ce moment que vous pourrez juger de l’intérêt de resigner ou pas avec eux….. si vous avez encore envie de signer avec eux.

  6. DOLATA JEROME dit :

    Bonjour je vous écris pour vous dire que j’ai bien envoyé la lettre de résiliation à ANTARGAZ et qu’ils m’ont appelé suite à cette lettre non pas pour me proposer un nouveau tarif mais pour me dire je cite: « c’est la premiére fois que j’entends un client me proposer une offre avec un prix garanti sur toute la durée du contrat ». Ils ont souligné que ça ne se faisait pas que c’est à eux de proposer un tarif et qu’ils ne peuvent pas faire mieux que le tarif que je vous ai mentionné ci-dessus et que par conséquent ils prenaient note de ma résiliation à la date d’échéance. D’après vous que puis-je faire jusqu’à la date d’échéance pour les » embêter » sur les commandes au prix fort en attendant que je trouve un nouveau propanier ? Quelle solution me proposez vous jusqu’à la fin de mon contrat avec ANTARGAZ qui expire septembre 2014 tout en sachant qu’ils ne veulent rien savoir?merci

    • anthraxgaz dit :

      La réponse est dans mon message précédent. Vous résiliez votre contrat de suite ( avec effet à la fin du préavis prévu au contrat). De sorte que vous n’avez pas à attendre la fin du contrat.

  7. Bonjour, je voudrais savoir si les propaniers allemands ont le droit de livrer en France , habitant tout près de la frontière cela pourrait avoir un avantage pour moi.

  8. Suite à votre réponse, j’ai contacté des propaniers allemands , aucune réponse, aucune livraison possible, j’en déduis qu’un accord complètement illégal existe entres les propaniers français et allemands pour que ces derniers ne cassent pas les prix de chers propaniers français. A porter devant la commission européenne .

    • anthraxgaz dit :

      Votre déduction est trop hâtive. Il ne faut pas imaginer que tous les propaniers étrangers installés aux frontières de la France sont en quête de clients français. Et même lorsque c’est le cas, le patron ne trouve pas forcément un chauffeur dans son personnel pour se porter volontaire pour livrer dans un pays dont il (le chauffeur) ne parle pas la langue. Il y a un monde entre livrer une cargaison dans un centre logistique étranger (ce que font tous les routiers internationaux) et faire du « cabotage » en livrant à des particuliers qui posent des tas de questions au chauffeur-livreur dans une langue inconnue.

  9. Permettez moi de pas être d ‘accord avec vous, je maitrise parfaitement la langue allemande, on m’a bien donné le prix de vente du 04/01/ 2014 qui est de 665,25 € les1000 litres ce qui équivaut à1250€ la tonne, 30% moins cher que les prix pratiqués en France, par contre aucune réponse à ma demande d’une livraison transfrontalière, alors permettez moi d’avoir un doute sûr la libre circulation du propane en Europe.

    • anthraxgaz dit :

      Je n’ai aucun doute sur le fait que si tous les consommateurs français parlaient allemand, les propaniers allemands viendraient tous livrer en France. Mais vous êtes seul avec votre petite citerne et seul, vous n’avez aucune chance d’en attirer un par chez vous. Dites vous bien que des dizaines de consommateurs français isolés ont déjà tenté la même chose sans succès. Si vous voulez vous approvisionner à l’étranger, il faut les solliciter avec une liste de 10, 20 ou 30 consommateurs français près de chez vous prêts à changer de propanier. C’est comme cela que le Groupement Propane Libre est né : en s’approvisionnant auprès d’un fournisseur basé à 500 km du groupement. La clé, c’est la quantité. Der schlüssel ist die menge !

  10. Sehr geehrter Herr Lehmann,

    vielen Dank für Ihre Anfrage, leider müssen wir Ihnen mitteilen, dass wir nicht nach Frankreich liefern können.

    Mit freundlichen Grüßen
    Drachen-Propangas GmbH
    SB Süd-West
    i.A. U.Holder
    Drachen-Propangas GmbH
    Hauptverwaltung
    Roßmarkt 12
    60311 Frankfurt/Main

  11. chevalier dit :

    Je suis cliente chez Vitogaz depuis 28ans. Et je leur ai demandé une revision de mes tarifs.Je suis propriétaire de ma maison,la citerne enterrée m’appartient,je n’ai pas de contrat,j’ai la liberté de la date de livraison et le paiement se fait ,en une seule fois à la livraison.
    Voici ce qu’ils me proposent :Prix de la tonne: 1320€ HT -1584 TTC
    Prix net garanti: 1360 – 1632TTC
    et ce ,pendant 18 mois avec une durée de contrat de 5 ans
    Puis-je encore renégocier le prix de la tonne? Je n’ai jamais eu de contrat avec eux et je ne voudrais pas en avoir,puis-je le refuser?

    • anthraxgaz dit :

      Vous voulez négocier le prix des 18 premiers mois ? cela ne sert à rien avec Vitogaz : ils vous tondront la laine sur le dos une fois les 18 mois passés et pendant toute la durée restante du contrat. Une seule chose à faire avec Vitogaz : changer de propanier ! Voyez la page du menu « FAQ » du site consacrée à la question du choix du propanier.
      Cordialement
      Complément du 22/10 : puisque vous êtes propriétaire de votre citerne, demandez à Butagaz quel tarif spécial ils sont prêts à faire puisqu’ils offrent désormais un nouveau tarif spécial « propriétaire »

  12. Cretin Gilles dit :

    Bonjour, je viens d’obtenir de Butagaz le tarif suivant: (copier/coller)
    « Par dérogation au tableau ci-dessus et aux conditions du contrat Domestique de fourniture de gaz propane en citerne BUTAGAZ, à titre exceptionnel, vous bénéficierez d’un prix du gaz propane fixe pendant 24 mois pour toutes les livraisons à compter de la date de signature du contrat. Ce prix fixe de 1350€ TTC / tonne (prix fixe résultant de l’application par Butagaz d’une remise d’un montant variable sur le prix Barème V1 Dom Pack) sera applicable pour… » Voilà l’extrait, et trois fois sans frais à chaque livraison…au delà des deux ans, tarif vdom, mais d’ici là je serai en position de renégocier. Qu’en pensez vous? merci

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Vous pourrez peut être négocier mieux encore à la fin du mois d’Octobre lorsque le propane aura encore chuté. Il vient de perdre 20 % en 20 jours. Voir le graphique des cours du propane sur le marché de gros , rubrique « prix pour les professionnels ». Profitez de cette baisse pour renégocier encore si vous n’êtes pas contraint par le temps de signer votre nouveau contrat. Et n’oubliez pas de leur demander de vous faire une offre pour la vente d’une citerne en début de contrat puisque cette option figure dans leurs nouveaux tarifs. Etre propriétaire de sa citerne, c’est la garantie de pouvoir passer rapidement à la concurrence sans attendre 5 ans que le contrat se termine. Cordialement

  13. Saint-Maur dit :

    Et la baisse des prix du propane domestique tant attendue après la chute historique du pétrole ? Ce gaz va devenir plus cher que le Chanel 5 …

    • anthraxgaz dit :

      Pour une vraie baisse du prix du propane il va falloir attendre encore un peu. Pour le moment, ils prétendent qu’ils n’ont pas vu venir la baisse et qu’ils sont engagés (à terme) sur des prix d’avant le plongeon. Bref ils nous font croire que la totalité de leur approvisionnement a été « locké » avant la chute des cours ( ce qui est faux, une partie des achats se fait sur le spot ) ou que leurs traders sont tellement mauvais qu’ils n’ont pas pris les bonnes couvertures (acheté les bonnes options) pour profiter de la baisse des cours. Pourtant l’arbitrage Europe – USA était tellement important que les prix ne pouvaient que se casser la figure en Europe.

  14. TARDES Philippe dit :

    Bonjour,
    je viens de recevoir une mise en demeure pour honorer la dernière facture que je n’ai pas encore réglée.
    Mon engagement auprès de Vitogaz (3ans) est venu à échéance le 11/12 dernier.
    Me retrouvant concomitamment à cours de propane je me suis fais livrer à hauteur de 60% (taux de remplissage)
    Suivant vos recommandations j’ai par LRAR écris pour demander un avenant améliorant mon tarif afin de prendre en compte la baisse des cours du brut propane.
    leur indiquant que je règlerai ma facture à la vue du nouveau tarif revu à la baisse.
    La facture est arrivée à mon domicile sans la moindre révision tarifaire et sans le moindre avenant!!!
    je vais par conséquent leur adresser un chèque d’acompte (50%) de la facture reçue et leur joindre un nouveau courrier en LRAR leur demandant si ils comptent répondre un jour à ma première demande!!!
    qu’en pensez vous ???
    bien cordialement
    Philippe

    • anthraxgaz dit :

      Effectivement les contrats Vitogaz qui se terminent en pleine saison de chauffe sont une véritable plaie. Pour changer de propanier dans ces conditions, il faut anticiper la fin du contrat Vitogaz et implanter la citerne du concurrent avant de retirer la citerne Vitogaz, ce qui suppose d’avoir la place de mettre deux citernes sur le même terrain. En ce qui concerne votre facture, votre contrat vous donne le droit de refuser que le prix unitaire de la tonne augmente par rapport au prix de la facture précédente. Si le prix n’a pas changé depuis la dernière facture, mais que vous contestez quand même le prix, vous devez entrer en négociation avec Vitogaz pour exiger de meilleures conditions. Négocier ne signifie pas « arrêter de payer les factures unilatéralement  » mais demander un avenant sur le prix du gaz pour les livraisons suivantes. Une fois l’avenant négocié, vous demanderez que la dernière facture soit incluse dans l’accord à titre commercial, sous forme d’avoir sur les factures suivantes. Bon courage. Et n’oubliez surtout pas de résilier votre contrat Vitogaz à la prochaine occasion, dans les délais prévus au contrat.

  15. jojomorvan dit :

    Bonjour à vous!
    Je suis propriétaire d’une maison depuis dix ans dans le Morvan en Bourgogne et c’est presque par hasard que je découvre que je paye plein pot mes livraisons de propane chez Antargaz.
    J’ai une citerne enterrée de 1100kg et j’avais signé un contrat de six années en 2005 avec un dépôt de garantie de 500euros de tel sorte que je ne paie pas la location de la citerne, mais elle ne m’appartient pas.
    Donc, en me plongeant sur différents sites internets, j’ai vite compris que j’étais dans une relative position de force puisque je suis libre de partir de chez Antargaz depuis 2011.
    Depuis quelques jours, j’ai contacté antargaz, primagaz et butagaz… Antargaz et Primagaz me proposent en gros les mêmes contrats: 5ans, remise sur 18 mois à 24 mois à 1100 ou 1200HT puis flou absolu… avec le risque d’être coincé chez eux aux mêmes tarifs qu’avant (+2000euros la tonne) et Butagaz qui me propose un tarif fixe à 1600ttc pour une durée déterminée.
    Moi évidemment, je ne vois pas pourquoi les prix ne sont pas fixés pour la durée du contrat qu’ils veulent me faire signer…
    Je ne suis pas dans une situation d’urgence puisqu’il me reste 35% dans la cuve et que par ailleurs, je me chauffe surtout avec deux poeles à granulés (qui me font économiser un plein de propane par an).
    Alors que devrais-je faire? Evidemment, comme j’ai une citerne enterrée, ça serait tout un mic-mac que de changer de distributeur. Aussi, j’ai l’impression qu’ils ne font jamais de contrats avec forfaits bloqués durant toute sa validité (Antargaz). Me trompe-je?

    Merci infiniment!

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour Je vous confirme qu’il leur arrive tous de proposer des contrats avec des prix fixes pendant toute la durée du contrat. A certains de leur client. A vous de négocier en en faisant une exigence. A défaut vous avez toujours la possibilité de renégocier votre contrat à l’issue de la période de prix fixe de 24 mois, ie sans attendre la fin du contrat. Ils acceptent d’autant plus cette renégociation anticipée qu’ils l’assortissent d’une prolongation de la durée de leur contrat.Cordialement

  16. Fabien dit :

    Bonjour, est il possible de renégocier son contrat à tout moment ou au bout de la durée à prix garanti ou pas du tout ? ( client TOTAL)

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour, dans les circonstances de prix actuelles, vous pouvez demander à renégocier tout de suite surtout si votre prix date d’avant la chute du propane (avant octobre 2014). Pas sûr qu’ils acceptent cependant le principe d’une révision de prix avant la fin de votre période à prix garanti. A la fin de cette période, ils ne peuvent pas refuser de renégocier. Cordialement

  17. Martino dit :

    Bonjour,
    J’habite dans le sud-est où votre groupement ne livre pas. Y a-t-il des propaniers italiens indépendants qui acceptent de livrer sur la Côte d’Azur? Merci

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour Désolé, je n’en sais rien. Mais vu qu’il n’y a qu’un poste frontière qui soit commode à emprunter par un camion ( celui de Vintimille) ca m’étonnerait que ce genre de trafic interfrontalier existe pour du petit vrac. Cordialement

  18. Hamel dit :

    Si on compare les prix HT de juin 2014 à ceux de juin 2015, comment expliquer la baisse en Allemagne de -22% par apport au -7% du groupement pour un CIF ARA de -50% ? Merci

  19. Lehmann dit :

    Moi je prétends et je maintiens que les propaniers allemands sont bloqués à nos frontières complètement illégalement. Pourquoi personne ne me donne la réponse ?

    • anthraxgaz dit :

      Si l’on exclut les grands propaniers présents en Allemagne qui sont déjà présents en France , ainsi que les petits propaniers qui n’ont ni l’envie ni les moyens de se créer leur propre clientèle en France du fait de la complexité d’aborder un marché étranger, il reste en effet une quantité considérable d’entreprises allemandes de taille moyenne susceptibles de s’intéresser au marché français. Ces entreprises là ne s’implanteront en France que lorsqu’il y aura des petits distributeurs français à racheter car c’est (de très loin) la manière la plus facile et la plus rapide de s’implanter sur un marché « bloqué » par des contrats de longue durée. Des petits distributeurs français à racheter que les gros propaniers français n’auraient pas déjà racheté avant eux , vous en connaissez ? Où avez vous vu des petites / moyennes entreprises françaises de distribution de GPL à vendre ?

  20. bingo1968 dit :

    Bonjour,

    Suite au rachat d’une maison à proximité de la frontière Suisse, je suis actuellement client chez Butagaz depuis 7 ans. Mon contrat a été signé en 01/2009 et se termine en 01/2016. Je ne suis pas propriétaire de ma citerne (citerne enfouie de 1200 kgs). La citerne était existante à mon arrivée et le propriétaire précédent avait déjà eu au moins 1 contrat avec Butagaz.

    Et avant de repartir avec Butagaz, je souhaite mettre en concurrence les frs gaziers et voire des solutions alternatives (achat groupés, fournisseurs étrangers…).
    Donc plusieurs questions :
    – Existe t il des opérateurs suisse avec lesquels je peux me mettre en contact ?
    – Existe t il des achats groupés en Haute Savoie ?
    – Quelles sont les conditions de commerciales que je peux revendiquer auprès des différents opérateurs compte tenu de l’ancienneté de ma cuve ?

    Je vous remercie pour votre collaboration.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour. Les gaziers suisses intéressés par livrer en France ne pourraient opérer en France qu’en créant une entité française (union douanière oblige) ce qui ne manquerait pas de se savoir dans les milieux informés. Il existe peut-être des groupements d’achat de propane en Haute Savoie mais je ne les connais pas. La meilleure manière de renégocier un contrat en vous y prenant à l’avance est de le résilier : cette résiliation fera de vous un « nouveau » client y compris aux yeux de votre ancien fournisseur. Etant donné les méthodes de vente des propaniers du cartel, les « nouveaux » clients bénéficient des meilleurs tarifs. En dénonçant leur ancien contrat, les anciens clients ont la possibilité de redevenir des « presque nouveaux clients » qui auront des prix « presque » intéressants 🙂 Cordialement

  21. Natalia dit :

    Bonjour,

    Étant nouvelle propriétaire j’ai souscris à mon arrivée un contrat avec vitogaz (fournisseur des anciens proprios) avec prix garanti pour 12 mois. Je viens de renégocier le prix pour les 12 prochains mois, avec une remise de 400 euros environ à échéance de cette période jusqu’à échéance du contrat:
    -donc le prix fixe vaut pour l’année prochaine et à partir de juillet 2016 j’aurai droit à cette remise chaque année sur le prix du gaz jusqu’à la fin de mon contrat?
    -Cela veut-il dire que le prix proposé annuellement ne sera alors plus garanti? ou bien cela ne change pas le fait de renégocier le prix chaque année pour une période définie?..
    -je viens de demander l’arrêt des prélèvements mensuels afin de gérer moi-même la commande et je n’ai pas compris les prix envoyés dans leur doc qui ne correspondent pas au prix garanti que je viens de recevoir dans mon avenant… je vais les contacter à ce sujet..je suppose que je dois me baser sur le prix qui se trouve dans mon avenant pour les prochains 12 mois.
    -d’autre part le contrat a été fait pour une durée de 6 ans!! et je n’avais pas fait attention… est-il possible de renégocier une durée de contrat et si oui et que je peux réduire la durée de mon contrat, est-ce vraiment avantageux de faire un achat groupé, j’habite dans le 28.
    -Je suppose alors que Vitogaz récupère sa cuve qui est enterrée et que je devrai en acheter une de mon côté?
    Merci beaucoup pour toute information et conseils sur mes questionnements.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Le prix fixé d’avance n’est valable que la première année. Ensuite c’est le montant de la remise par rapport au tarif public qui reste fixe et non plus votre prix de vente. Il faut donc vous assurer qu’il y a équivalence de prix entre le prix fixe des 12 premiers mois, et le nouveau prix (calculé après remise) pour les mois suivants.
      Vous avez toujours la possibilité de renégocier en cours de contrat (dès lors que vous vous trouvez en période de prix flottant) pour refixer à nouveau le prix pour 12 mois.
      Si vous n’avez pas encore signé votre nouveau contrat, je vous conseille de faire très attention au montant à payer à Vitogaz à la fin de votre contrat pour l’enlèvement de la citerne, au cas où vous changeriez de propanier. Un conseil : n’enterrez jamais une citerne appartenant à Vitogaz , le prix d’enlèvement est d’environ 1500 € ce qui dissuade de changer de boutique.
      Les prix envoyés dans la documentation sont différents de votre avenant soit parce que vous n’avez pas encore signé cet avenant, soit vous l’avez signé et ils ne l’ont pas encore enregistré sur votre compte client, ou tout simplement parce que ce sont des nuls.
      Durée du contrat de 6 ans : attention si vous avez signé un contrat de 6 ans depuis le mois d’Octobre 2014, vous pouvez en demander l’annulation en exigeant au passage quelques milliers d’€ de dommages et intérêts (que vous obtiendrez) pour cette infraction. Les contrats de plus de 5 ans sont en effet interdits depuis cette date. Recontactez moi si tel est le cas : vous n’aurez même pas à renégocier, c’est le juge qui prononcera la résiliation à votre demande.
      L’avantage de faire partie d’un groupement d’achat est de ne plus avoir de contrat et de ne plus se soucier de voir les prix dériver subrepticement. Le business model des propaniers français consiste précisément à faire dériver les prix au fil de l’eau pour ne pas éveiller l’attention des consommateurs habitués à des décennies d’inflation. Nous avons beaucoup d’adhérents dans le 28, mais dans votre cas, il faudra auparavant résoudre le problème Vitogaz. Recontactez moi à la rentrée à ce sujet. Et si vous n’avez pas encore signé votre avenant Vitogaz, surtout ne le signez pas. Cordialement

      • Natalia dit :

        Bonjour
        Merci beaucoup, en fait le contrat de 6 ans a été signé avant octobre 2014…
        Pour l’avenant c’est un renouvellement pour 12 mois pour un prix plus bas que celui que je paie actuellement et il ne me reste plus qu’une semaine avant de le signer et de le renvoyer… donc tant pis je me lance pour encore 12 mois à prix fixe.
        Par contre pendant les 12 prochains mois je vais donc me renseigner et faire attention afin qu’ils ne me proposent pas n’importe quel prix après cette période de 12 mois. Je vais également me renseigner auprès d’eux afin d’acheter si possible la citerne…
        merci encore, je garde le contact et vous tiendrai au courant
        bonne journée

  22. Jérôme dit :

    Bonjour,
    Je vais bientôt acheter une maison. Il y a dans le jardin une citerne enterrée. Est-ce que ce que les propriétaires actuels avaient signé avec un fournisseur m’engage à continuer ? Suis-je libre de changer de citerne sans frais, ou de fournisseur ? Le fournisseur actuel vient de me téléphoner car ils se sont aperçus que la citerne qu’ils ont enterrée s’enfonce et qu’elle ne serait donc plus aux normes. Est-ce une occasion à saisir pour résilier le contrat ou pour refuser de signer un nouveau contrat ? Merci de votre éclairage. Cordialement.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      En tant que nouveau propriétaire de la maison, vous êtes libre de changer de fournisseur et ce changement n’entraînera aucun coût pour vous (si ce n’est de devoir reboucher le trou actuel au cas où vous souhaiteriez déplacer la citerne dans le jardin). Il n’y a donc pas d’occasion à saisir, si ce n’est de leur demander d’en profiter pour éventuellement déplacer la citerne ( en prévision de travaux futurs d’extension par exemple). Vous êtes libre de signer avec qui vous voulez. Mais prenez le temps de parcourir les FAQ du site avant de vous engager avec un propanier. Cordialement

      • Jérôme dit :

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Je vais donc voir s’il ne serait pas intéressant que je change de propanier, puisque celui des anciens propriétaires (totalgaz) n’est pas un des plus conseillés…Mais est-ce que le plus simple n’est pas de garder la citerne actuelle et (puisqu’il me semble avoir compris en lisant votre site qu’on avait le droit de faire remplir sa citerne par un autre fournisseur que celui auquel elle appartient) simplement de demander à qui je veux de venir la remplir. Si oui, reste la question : est-ce que dans le 77 je trouverai un indépendant qui voudra bien remplir ma citerne sans savoir si elle m’appartient ou non, ou même si elle ne m’appartient pas ?
        Cordialement.

      • anthraxgaz dit :

        Bonjour
        Puisque vous êtes dans le 77, vous pouvez passer commande de gaz directement auprès du Groupement Propane Libre (voir onglet « GROUPEMENT » dans le menu du site). Ce n’est même plus la peine de vous poser la question sur un éventuel changement de citerne ou de fournisseur. Je vous contacte par message personnel. Cordialement

      • Kempf dit :

        Bonjour,
        Ces échanges sont très intéressants. Merci pour vos actions. Mon avenant Totalgaz est arrivé à expiration et je suis client depuis très longtemps. Je ne suis donc plus engagé. Finagaz (ex totalgaz) me propose un nouvel avenant de deux ans avec un prix fixe de 1000 € TTC le tonne. Cela me paraît intéressant à ce jour à la lecture de votre tableau, mais dois-je vraiment m’engager à nouveau sur deux ans car si j’ai bien compris j’ai la possibilité de me faire livrer par un autre fournisseur sans engagement et le prix du propane ne va-t-il pas encore chuter ?
        Merci d’avance pour votre réponse.
        Cordialement

      • anthraxgaz dit :

        Bonjour . La possibilité de vous faire livrer par un propanier tiers dépend uniquement de votre situation géographique. Vous pouvez vous engager sur deux ans à ce tarif là. Le cours du propane n’ira pas plus bas – ce qui ne signifie nullement que les prix de détail en France sont à un niveau normal pour les consommateurs. Cordialement

  23. vito plus jamais dit :

    devant les augmentations pharaoniques du prix à la tonne toujours indexé au pétrole en cas de hausse mais jamais à la baisse …. je suis passé à un autre type de chauffage. Comme beaucoup je suppose. la politique des propaniers est délirante … ils imposent ils méprisent….
    Que font nos élus devant ce scandale …..?

  24. Pierre-Marie dit :

    Bonjour,
    J’ai un contrat depuis 2007 et reconduit depuis avec Antargaz, une livraison est effectuée courant hiver 2014, 1 mois après je m’aperçois que la citerne est presque vide, je signale la fuite probante à Antar gaz. L’entretien triennal de la citerne n’ayant pas été effectué dans les délais (dépassement de 6 mois que j’ai signalé à plusieurs reprises) La citerne est rapidement mise aux normes de sécurité.
    Une nouvelle livraison est programmée.
    Après le réajustement sur la consommation, mes prélèvements sont passés de 110 à 291 €
    Après maintes discutions, un geste commercial de 200€ est consenti sur le montant réclamé, geste que je refuse. Je précise que ma consommation n’a pas augmenté et j’avais négocié les tarifs. Ils entendent bien qu’en l’espace d’un mois je n’ai pu faire une telle consommation de gaz, reconnaisse la fuite, mais veulent me faire endosser la facture. Antargaz est propriétaire de la citerne.
    Je vous demande conseil, je suis au bout des négociations, le dossier part au contentieux.
    Cordialement

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Ils attendent d’être au tribunal pour transiger. Ils savent que la plupart des français n’osent pas aller devant la justice. Si vous lâchez vous n’obtiendrez rien de plus. Il faut monter un dossier pour le tribunal de proximité. Vous n’avez pas besoin d’avocat mais nous pouvons vous aider. Cordialement

  25. Damien KUNTZ dit :

    Tres intéressant comme article. Je suis chez Antargaz actuellement (Vosges limite Alsace et Franche comté) après m’être faché avec Butagaz qui estime pouvoir augmenter ses tarifs a chaque nouveau contrat. Sachant que je consomme près de 4 tonnes car j’ai plusieurs appartements de vacances dans mon logement. Y a t’il des « petits » propaniers ou « propaniers indépendants » ? Car n’étant pas très loin de l’Allemagne ceci pourrait être intéressant.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour. Essayez la SAPS à Vieux Thann (68). Ils sont à quelques km de chez vous. C’est un propanier indépendant. Ils peuvent vous vendre des citernes pour vos gites si vous le souhaitez. Cordialement

  26. Gilles H dit :

    Bonjour,

    Dans la tableau « Prix du propane vrac en citerne les plus bas », une colonne supplémentaire serait intéressante : prix du propane sur le marché ARA.
    Cela permettrait de se faire une idée sur la marge (obscène ?) de certains distributeurs et peut-être donner des arguments supplémentaires à ceux qui renégocient leur contrat.

    Cordialement

  27. MEIER dit :

    Bonjour,
    Arrivé au terme de la durée de 5 ans de mon contrat chez Butagaz, j’ai maintenant la possibilité de changer de prestataire (j’ai actuellement une cuve enterrée qui leur appartient). Les ayant informé de ma démarche, je me suis vu proposer un prix à la tonne « bloqué » à 1420€/mt pour 2ans;
    Le concurrent Antargaz fait une offre avec un prix bloqué sur 3 ans mais comme le contrat dure 5 ans, je ne peux pas réellement estimer si il est pertinent de changé.
    J’ai averti Butagaz que leur concurrent présente une offre plus avantageuse, au moins sur le court terme et je leur ai donc demandé de revoir leur offre : ils exigent que je leur transmette le devis de leur concurrent avant de ré-étudier leur position. Leur demande ne me semble pas très éthique : ont ils le droit de me demander l’offre de leur concurrent?
    Quelle serait d’après vous la meilleure décision à prendre?

    Cdt

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Darty et Cie fonctionnent sur le même principe : il faut une preuve écrite que vous avez trouvé « moins cher ailleurs » pour qu’ils s’alignent. Donc leur demande est légitime. Cependant vous n’êtes pas obligé d’accepter de leur transmettre les documents en question. Comme vous avez intérêt à rester avec Butagaz vu que leur citerne est déjà chez vous, je vous recommande de leur envoyer l’offre Antargaz et même une autre de Primagaz si vous en obtenez une. Actuellement on trouve moins cher que 1420 € TTC. Ca vaut le coup d’interroger les autres propaniers . Cordialement

  28. halliday dit :

    Bonjour
    j’ai acquis une maison et la citerne propane m’appartiendrait. L’ex fournisseur m’a envoyé un courrier de reprise de contrat ou d »arrêt de suivi réglementaire ». Je leur ai donc demandé de me faire une proposition.Que j’ai reçue et qui confirme « client propriétaire » alors que sur la citerne une plaque indique propriété du fournisseur.
    N’étant pas dans l’urgence, j’ai demandé à leurs concurrents de me faire aussi des propositions, mais tous me rétorquent que ma citerne n’est pas réglementaire, alors que j’ai un certificat de conformité…. et veulent donc me placer leur citerne. ou signer un contrat de suite, alors qu’ils ont des doutes sur la validité de la citerne (il manque le limiteur…) et ne pourront peut-être pas livrer. Que penser? Connaissez vous des propaniers indépendants dans le 41? Merci d’avance pour vos conseils.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Votre cas est intéressant. Ils utilisent toutes les combines pour se débarrasser des propriétaires de citerne. Car, a leurs yeux, les propriétaires de citerne sont des emmerdeurs. Et ils veulent bien sûr garder le monopole de l’emmerdement de LEUR côté. Donc soit votre citerne est réglementaire soit elle ne l’est pas car la réglementation est la même pour tous. Ce que les propaniers disent n’a aucune importance. Ce qui est important est ce qu’ils vous écrivent. Qu’ils commencent donc par vous écrire que votre citerne n’est pas réglementaire et ce qu’il faut faire, de leur point de vue, pour la rendre réglementaire (limiteur ou autre). Pour les obliger a jouer la transparence par écrit, un seul moyen : les interroger en recommandé et surtout ne pas accepter qu’ils répondent a vos courriers par téléphone (c’est leur manière de continuer a vous mentir impunément). Ensuite quand vous ils vous auront écrit ce qu’il faut faire pour la rendre réglementaire, vous pourrez demander des justifications a votre ex-fournisseur, voire, si le cas est avéré, déposer plainte contre votre ex-fournisseur pour mise en danger de la vie d’autrui pour avoir oublié le limiteur ou autres accessoires obligatoires au fonctionnement d’une citerne de gaz. Ne doutez pas un instant qu’ils cherchent a vous embrouiller. Vous devez retourner la situation a votre avantage car il y a forcément un menteur dans le tas. Et un professionnel qui ment est un professionnel condamnable. Dernier détail : ce qui est indiqué sur la plaque de la citerne n’a pas de valeur juridique ACTUELLE : c’est juste un témoignage du passé. Bon courage

  29. VETEL dit :

    Bonjour,
    J’habite dans les Côtes-d’Armor (22), je suis propriétaire de ma citerne, je n’ai plus de contrat, et je voudrai la remplir à moindre coût !!!
    Où pensez-vous que je puisse m’adresser ?
    Merci d’avance pour vos renseignements
    Cordialement

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Il n’y a pas de propanier indépendant dans le 22. Vous devez mettre en concurrence les propaniers du cartel. Si vous êtes propriétaire, vous êtes en mesure d’exiger des contrats d’un an (il faut l’exiger par écrit car les commerciaux ne proposent pas ce type de contrat sur lequel ils ne touchent aucune commission). Avoir un contrat d’un an permet de lancer un appel d’offres tous les ans. Et donc d’avoir l’assurance de rester dans les prix les plus bas. Cordialement

  30. VETEL dit :

    Bonjour
    Merci pour votre réponse ci rapide .
    Je ne connais pas toute les adresses des propaniers du 22 !!!
    Comment je pourrai les obtenir , merci .
    Cordialement .

  31. Thomas dit :

    Bonjour
    Je suis locataire d’une maison pres de Grenoble qui possède une citerne externe appartenant à un fournisseur. Si je souhaite avoir un devis d’un autre fournisseur : est ce possible ? aupres de qui je peux demander ? y a t’il des fournisseur indépendant pres de Grenoble ? Merci

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour
      Pas de fournisseur indépendant autour de Grenoble. Donc vous devrez convaincre votre propriétaire de changer de fournisseur. Vous ne pouvez rien faire sans son accord. Cordialement

  32. Denis dit :

    Bonjour

    Juste pour vous signaler que je voulais recommander du propane chez Finagaz (ex Finagaz) et que j’ai découvert qu’ils viennent de passer depuis décembre, 3 augmentations successives représentant +13%, bien sûr en non corrélation totale avec le prix du propane.

    Merci pour votre site très utile.

    • Armelle dit :

      Bonjour,

      J’ai fait le même constat mais en pire.
      Tarif au 12/10/2016: 1 902 €/ t, aujourd’hui 2 393 €/t. Cela représente une augmentation de plus de 25 % en un an.Les prix étant libres et les clients liés par contrat ils peuvent agir à leur guise.

      Cordialement

      • anthraxgaz dit :

        BOnjour. Il est impératif que vous preniez contact avec votre propanier pour renégocier le prix drastiquement ou avec un autre propanier pour changer de boutique. En changeant de propanier, vous obtiendrez actuellement 950/1200 € la tonne. Cordialement

      • Jérôme dit :

        Bonjour,
        On trouve vraiment actuellement la tonne à 1200 euros ? Moi, chez un propanier « libre » que je croyais le moins cher, on me propose 1500 euros !
        Existe-t-il un comparatif à jour des prix à la tonne chez les différents propaniers ? Merci. Cordialement, Jérôme.

      • anthraxgaz dit :

        Bonjour. La DGCCRF envisage de créer un tel comparateur à l’avenir. Pour le moment elle s’ingénie à obliger les propaniers à publier des offres présentées selon un modèle identique, afin de faciliter leur comparaison. Sachez que le tarif le moins cher vous sera toujours offert par le propanier qui entend vous « débaucher » et non par le propanier qui entend vous garder. A vous de faire jouer la concurrence. Je vous confirme que les offres de bienvenue sont proches de 1000 € la tonne actuellement. Cordialement

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour N’oubliez pas que vous pouvez résilier votre contrat de gaz à tout moment sans pénalité (mais avec des frais de retrait qui restent abusifs) si vous refusez les augmentations des propaniers. Voyez l’article dans les archives (Aout 2017) sur le modèle de lettre de résiliation à envoyer .Cordialement

  33. Hélène. dit :

    Bonjour et bravo pour votre site et les conseils/infos donnés, je viens de m’offrir 2h de lecture instructive!
    Je suis chez Butagaz depuis 1987: citerne aérienne, puis en 2002 citerne enterrée (consignée) avec nouveau contrat de 7 ans + reconductions, engagement largement terminé maintenant. Vu les prix des dernières livraisons (« prévisionnelles », comme ils disent, c’est-à-dire imposées le 1° jour de chaque augmentation de tarif), j’envisage de résilier, et Primagaz me propose un tarif bien plus intéressant, au moins pour les 1° temps. Mais, après la lecture instructive susdite, je me demande si je n’ai pas intérêt à essayer de racheter ma citerne, d’autant plus qu’elle est pleine depuis Mai, d’où frais de repompage, et que la date anniversaire du contrat est fin Mars, avec préavis de 2 mois nécessaire. Cela me permettrait de négocier régulièrement le tarif à l’avenir (avec n’importe lequel de ces requins), mais Butagaz n’est pas fou: comment obtenir un rachat à prix abordable pour moi? Ou vaut-il mieux simplement résilier, et à quelle date? Merci de vos conseils.

    • anthraxgaz dit :

      Bonjour . Vous avez tout compris. Le prix des citernes d’occasion est négociable. Votre citerne a 15 ans donc n’hésitez pas à négocier le prix de rachat. Puis une fois propriétaire, demandez à Butagaz et Primagaz de vous faire une nouvelle proposition. Actuellement pour les propriétaires de citerne le tarif du gaz est entre 850 et 950 € la tonne. Donc le rachat est très vite amorti. Cordialement

  34. Armelle dit :

    Bonjour,

    Je suis étonnée qu’aucune association de consommateurs n’ait encore pris l’initiative d’une opération d’achat groupé sur l’ensemble du territoire à l’instar de celle lancée l’année dernière par UFC Que Choisir pour l’électricité. En attendant chacun est invité à se débrouiller tout seul avec ses maigres moyens et .un poids dérisoire face à la toute-puissance des groupes fournisseurs de propane. Je comprends fort bien que ce n’est pas dans l’intérêt d’une association telle que ADECOPRO dont l’objet est de fédérer les mécontents et qui n’a donc pas intérêt à œuvrer pour tarir le flot des adhésions. Mais une association plus généraliste n’a pas cette excuse. Je me demande donc où se situe le frein.

  35. anthraxgaz dit :

    Bonjour . Nous aimerions être submergés par le « flot des adhésions ». Mais le caractère foncièrement individualiste du français étant ce qu’il est, nos adhésions sont plus proches de zéro que de mille. Par contre les adhérents du groupement d’achat Groupement Propane Libre créé en 2010 et toujours actif, sont plus proches de mille que de zéro. Ce résultat qui n’étonnera guère plaide évidement en faveur d’actions concrètes pour créer de la concurrence là où elle est étouffée par des pratiques de cartel. L’opération d’achat groupé de l’UFC Que choisir ( inaugurée par les associations de consommateurs néerlandais, suivie par les belges puis par les français) est une excellente opération. Qui n’est pas transposable au propane pour trois raisons : primo l’achat groupé suppose la possibilité de changer très rapidement de fournisseur (en quelques jours ou en quelques semaines, maximum un ou deux mois). Ce genre d’opérations ne concerne donc que des acheteurs qui ont été législativement libérés des contraintes imposées par les énergéticiens au changement de fournisseur. Les consommateurs de propane n’ont pas bénéficié de ces mesures pour des raisons politiques. Donc la proportion de consommateurs susceptibles de répondre à une telle opération est infime au regard du nombre de citernes en place. Segundo le législateur français n’ayant pas fait son travail correctement, il est impossible aujourd’hui à la moitié des consommateurs de changer de propanier en cours de contrat sans payer des pénalités; et tertio, qui est la conséquence du primo et du segundo, une opération consistant à bouger en quelques mois des dizaines de milliers de citernes ( pour acter des dizaines de milliers de décisions de changer de fournisseur) est impossible à mettre en oeuvre sans une coopération minimum des acteurs de la filière. Rendez vous compte que les propaniers demandent déjà trois mois pour enlever votre malheureuse citerne. C’est comme si un garagiste vous demandait trois mois pour enlever votre voiture accidentée garée sur le talus au bord de la route. Imaginez combien de temps il leur faudrait pour enlever tout d’un coup des dizaines de milliers de citernes ? Toute cette industrie s’est construite, auto-régulée, structurée sans concurrence réelle. Il est impossible de compter sur les acteurs actuels pour changer quoi que ce soit ( c’est le cas dans beaucoup d’autres secteurs où la recherche légitime de sécurité permet d’embobiner le législateur : médecine, nucléaire…). Cordialement

    • Armelle dit :

      Merci pour votre réponse rapide qui ne m’a cependant pas entièrement convaincue. J’ai la faiblesse de croire qu’un contrat de groupe négocié par une association de consommateurs disposant d’arguments et de la « force de frappe » du nombre pourrait intéresser une entreprise de fourniture de gaz en s’inscrivant dans la durée. Les adhérents intéressés pourraient y souscrire au fur et à mesure de la levée des contraintes les liant à leur fournisseur du présent. L’association percevant au passage une juste rémunération comme l’avait fait UFC Que Choisir pour leur opération.
      Ceci étant dit, je continue à prospecter pour trouver une solution à mon problème personnel. Butagaz me propose le formule « Ecoconfortique » à 178.79 €/mois tout compris pour une consommation de 1.4 t/an, cuve enterrée de 1.1 T.
      Qu’en pensez vous? Bien cordialement Armelle

  36. anthraxgaz dit :

    Bonjour. Vous payez le propane tout compris environ 1500 € la tonne TTC. C’est cher si vous habitez à côté d’un dépôt de gaz. C’est correct si vous habitez au sommet de l’Alpe d’Huez, ou à Trifouilly les Oies. Si vous n’avez pas changé de propanier depuis longtemps, vous payez de toute façon trop cher car le seul moyen d’avoir des prix corrects est de changer régulièrement de crémier. Ce que vous écrivez pour l’achat groupé ne sera possible qu’avec un nouvel entrant sur le marché. Pour répondre à la demande de l’UFC il lui faudra être capable de répondre aux demandes de changement de citerne sur l’ensemble de l’hexagone d’un coup. Trop compliqué si on ne rachète pas une boite déjà implantée sur une partie de territoire…Remarquez que sans Lampiris disposé à jouer les trouble-fêtes, l’opération UFC aurait été un échec. La seconde année UFC a même dû aller se plaindre auprès du gouvernement parce que les énergéticiens français en avaient rien à foutre de l’opération « achat groupé » et ne voulaient même pas répondre à l’appel d’offre. C’est dire si les gaziers ont la peau dure. Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :