Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Accueil » A propos

A propos

L’Histoire 

En Janvier 2010 est né le Groupement Propane Libre (ou GPL en abrégé), sous l’impulsion d’un fonctionnaire européen alors en poste à Paris (aujourd’hui au chômage). Ce groupement de consommateurs, limité à la région Ile de France et départements limitrophes,  boycotte  les propaniers français coupables  d’entraves à la concurrence  et de pratiques  déloyales et agressives.  Dès le départ, le groupement organise son approvisionnement  avec  un des plus petits distributeurs allemands de propane en citerne, la société WECO GAZ- Gunter Cottin.  WECO GAZ  a été créée en Allemagne en 1991 dans les premières heures de la libéralisation du marché allemand du propane.  Durant la première année de fonctionnement, les franciliens seront livrés par camions allemands faisant la navette  depuis la frontière strasbourgeoise. Depuis 2012 un stockage de propane est installé entre Rambouillet et Chartres. Le  Groupement est aujourd’hui  approvisionné à partir de ce stockage.

Il s’ensuivra des  dépôts de plainte croisés entre Vitogaz et l’initiateur du groupement d’une part,  et entre Vitogaz et notre fournisseur allemand d’autre part, plaintes qui ne ralentiront pas  la progression du Groupement.

Durant l’été 2012, la société Antargaz, détenue à 100 % par le plus grand propanier américain UGI Corp., décide de résilier unilatéralement une quinzaine de contrats d’approvisionnement de ses clients alsaciens au motif que ces derniers réclament simplement  le droit de racheter les citernes mises à disposition par Antargaz.

Le mouvement de résistance aux propaniers passe alors de l’échelon  local  au niveau   national.  Il est  décidé, parmi les adhérents du Groupement francilien,  de créer  une association de défense des consommateurs de propane, l’ADECOPRO,  de manière à  soutenir  les consommateurs alsaciens  refusant  de restituer les citernes que le propanier américain refuse de leur vendre. En parallèle, un appel est lancé sur le site internet de l’Association  à tous les distributeurs de GPL européens pour compléter le dispositif de boycott et  aider à la constitution  en France de groupements régionaux d’approvisionnement  sur le modèle du groupement  existant en Ile de France.

Ce que voyant, la société Antargaz réplique  en demandant   au juge du tribunal de commerce de Strasbourg  en Novembre 2012  l’interdiction pour notre fournisseur allemand de livrer les citernes sous contrat d’exclusivité avec Antargaz. Demande accordée par le  juge de première instance.

Le 21 Novembre 2012,  l’UFC Que Choisir entre alors dans la danse  et saisit l’Autorité de la Concurrence  au sujet des entraves à la concurrence et des  barrières à l’entrée sur le marché du propane en citerne. L’Autorité de la Concurrence mettra plus d’un an à répondre à la saisine.

En Novembre 2013, WECO GAZ , devenue entre temps  GAZ LIBERTE, gagne en appel le procès intenté par Antargaz. La croissance du Groupement reprend de plus belle. En janvier 2014, pressée par l’imminence de la finalisation de la Loi Consommation (dite loi Hamon),   l’Autorité de la Concurrence publie son rapport sur la distribution du propane petit vrac en France : l’Autorité  donne entièrement raison à notre initiative et fustige l’absence de  concurrence réelle dans le secteur du propane domestique. Cet avis de l’Autorité de la Concurrence ayant force juridique devant les tribunaux, les propaniers français ne peuvent désormais plus  attaquer Gaz Liberté ou  le Groupement Propane Libre frontalement. Mais ils  peuvent toujours  le faire sournoisement.

Le bras de fer continue, mais les coups sont désormais portés sous la table…..

 


Un commentaire

  1. DURANDON Robert dit :

    Bonjour,
    Je tombe sur cette petite phrase assassine concernant la nécessité de taxer le propane comme les autres énergies:
    – <> –
    Lien : http://prixkwh.com/decryptage/propane-taxes

    Je roule au GPL depuis le siècle dernier et les centre de contrôle technique ne « peuvent toujours pas mesurer leur pollution » (ce sont leurs propos) car les appareils nécessaires n’existent pas.

    Comment donc de pauvres imbéciles peuvent-ils nous traiter de pollueurs, alors que nous sommes les seuls à pouvoir circuler en cas de pollution urbaine avérée ?

    Ces gens sont de FAUX-ECOLOS qui veulent nous faire revenir à la charrette à bœufs et au chauffage sans bois, sans gaz, sans fuel et surtout sans élec/atomik. Comme ils disent dans toute leur propagande insensée :
    – <> –
    Et ils ne se sentent pas concernés car ils ne se considèrent pas de notre espèce. (voir leur bible signée DARWIN)
    Cordialement.

    https://www.moteurnature.com/actu/2016/certificat-qualite-air-vignette-critair-zone-circulation-restreinte.php
    gpl.paris 2 janvier 2017 à 15 h 40 min
    Bonjour,
    Tous les véhicules GPL bénéficient de la vignette Crit’air N° 1 quelle que soit l’année de sortie,
    vous pouvez donc circuler dans Paris sans aucune restriction …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :