Accueil » FAQ » …dans une propriété non équipée

…dans une propriété non équipée

Comment choisir le bon fournisseur si vous construisez ou si vous passez au propane dans une propriété non équipée ?

Comble de malchance,  vous n’habitez pas dans une zone desservie  par un propanier indépendant, ce qui simplifierait considérablement votre choix.  Comment faire pour choisir le  moins pire  parmi les    propaniers,  avant même de pouvoir lire les contrats  qu’ils vous proposeront ?

Nous orientons délibérément  les lecteurs de ce site vers les propaniers qui pratiquent les politiques tarifaires les plus uniformes : Butagaz,  Primagaz et Repsol. Ceci ne signifie pas que ce soit chez eux que vous trouverez toujours les prix les plus bas. Cela signifie que si la négociation de marchand de tapis vous horripile, vous avez tout intérêt à choisir ces propaniers là. Au contraire si vous êtes un commercial né, vous trouverez probablement que vous aurez des tarifs ponctuellement  plus intéressant avec des propaniers qui ont des politiques de remise très appuyées pour récupérer  de nouveaux clients :  Totalgaz, Antargaz, et Vitogaz.  Attention toutefois à deux choses si vous êtes sur le point de vous décider en faveur d’un de ces 3 propaniers : d’une part il vous faudra batailler  fermement contre ces propaniers pour éviter que votre prix ne remonte, et d’autre part soyez informés que ces trois propaniers refusent de céder les citernes en place : ils préfèrent retirer les citernes si le client souhaite changer de crémerie.

Autant le dire d’emblée, pour ce qui concerne l’ADECOPRO il n’existe non pas 6 mais seulement 3  alternatives possibles à nos deux derniers petits propaniers indépendants. Ces 3 alternatives sont les 3 propaniers qui offrent les prix les plus proches de Gaz Liberté et avec lesquels il semble peu probable que  Gaz Liberté ait  un jour des ennuis au tribunal,  du fait qu’ils paraissent  accepter plus facilement l’idée  d’une  concurrence loyale avec Gaz Liberté.

Ces trois propaniers sont BUTAGAZ (# 1 en France), PRIMAGAZ et REPSOL .

Je ne voudrais surtout pas vous donner l’impression d’encenser ces 3 propaniers là : ils  utilisent les mêmes méthodes commerciales inacceptables que les autres. Simplement ils n’en abusent pas autant que les autres POUR LE MOMENT (il arrive que les stratégies changent avec les dirigeants !) Cela  ne démontre pas nécessairement un niveau de  moralité  plus élevée,   mais témoigne a minima du caractère plus  « raisonnable  » de leurs dirigeants.

Un mot sur chacun d’entre eux :

 Butagaz : Butagaz est filiale à 100 % du groupe anglo-néerlandais SHELL.  Les clients de Butagaz en Ile de France sont conscients que ce fournisseur propose les prix les plus bas. Ceci n’est (n’était ?) pas nécessairement vrai dans toute la France du fait que Butagaz passe /passait par des mandataires locaux dans certaines régions (Butagaz est  en train de les supprimer,  si ce n’est pas déjà fait).   Le problème de cette société est double : d’une part elle a la pire logistique des 5 grands propaniers selon les propos récoltés auprès des clients de cette société  (d’après des sources  internes  à la société, ce sont les transporteurs qui « font la loi »  dans le service logistique !),  ce qui peut se traduire par des milliers de clients sur le carreau en plein hiver; d’autre part la société est en vente et nul ne peut savoir qui la reprendra et quelle sera la politique tarifaire du repreneur. Ceci étant dit, Butagaz est en vente depuis au moins 7  ans (voir article sur ce site)…. donc les choses peuvent rester en l’état encore quelques années. Butagaz est bien implantée dans le secteur des Gites ruraux du fait de son (ancien ?) partenariat avec les Gites de France.

Primagaz : cette société dont la holding de tête est basée aux Pays bas (mais dont la filiale la plus importante est en France) ne vend pas non plus de citernes ,  mais ses tarifs, quoique de 10 à 15 % plus élevés que ceux que Butagaz, sont en revanche beaucoup plus simples à comprendre. De tous les propaniers, c’est celui qui offre les tarifs les plus uniformes à l’ensemble de sa clientèle. D’autre part,   Primagaz s’est fait une spécialité des groupements professionnels d’artisans d’art (verrerie, ferronnerie…)

 Repsol : je ne connais pas la politique de cette société qui jouirait d’une position quasi  monopolistique en Espagne, et qui distribue semble t’il exclusivement dans le Sud Ouest ainsi que  le long du littoral méditerranéen  jusqu’à Marseille et Toulon (d’après les appels téléphoniques reçus). Il semble qu’elle ait des tarifs modérés. Les mauvaises langues m’ont rapporté que son actionnariat est composé en grande partie d’héritiers de  la famille de l’ancien dictateur espagnol Franco, mais je n’ai pas cherché à vérifier cette information.

On notera sans surprise aucune  que les administrateurs  français sont minoritaires ou absents des  conseils d’administration des 3 propaniers qui sont « fréquentables », ce qui n’est pas le cas de deux des trois propaniers non fréquentables  !

Les trois propaniers que nous vous déconseillons « totalement »  sont donc  TOTALGAZ, ANTARGAZ et VITOGAZ.

Antargaz : propanier 100 % arnaqueur et  100 % américain. Même holding (UGI Corp) que le propanier le plus détesté des forums de  consommateurs américains : Amerigas.  D’après les sites spécialisés, certain de ses dirigeants américains sont des  financeurs du parti républicain et des campagnes électorales du président  Georges W Bush. Les clients d’Antargaz savent ainsi où passe leur argent.

Totalgaz : c’est le parrain de la bande du fait de son entregent politique . Total est probablement la multinationale qui cumule le plus grand nombre de condamnations pour participation à des cartels à travers l’Europe.  Les dirigeants de Totalgaz ont donc de qui tenir. Le cabinet d’avocat  qui défend les intérêts anticoncurrentiels de Total a recruté pour s’occuper du cas Total  ni plus ni moins que l’ancien patron du Conseil de la Concurrence. D’après le patron de l’actuelle Autorité de la Concurrence, le Comité de Déontologie du Pantouflage a approuvé. Comme toujours avec Total,  on nage en eaux très troubles.

Vitogaz : le roquet du club des 5, le plus petit, le plus  agressif et le plus hypocrite. Il parait que cela n’a pas toujours été le cas. Ce propanier cible les consommateurs peu  informés  et alléchés par des  prix d’appel  très bas. « Une honte pour la profession » selon les confidences d’un commercial de chez Butagaz, car les prix remontent très vite une fois le poisson ferré.  Si c’est un propanier qui le dit ! Vitogaz continue de se prévaloir d’un partenariat avec la CAMIF Travaux qui n’a plus rien à voir, si ce n’est de nom, avec la CAMIF des enseignants. Beaucoup d’enseignants tout aussi mal informés continuent malheureusement de se faire avoir.

Les remarques qui précèdent  ne risquent  pas de provoquer de messages indignés de la part de  clients d’Antargaz , Totalgaz et Vitogaz.

Il risque par contre de provoquer quelques réactions négatives de clients  Butagaz ou Primagaz qui ne sont pas tous enthousiasmés par la qualité de leur relation passée (ou présente) avec leur fournisseur.  Je redis donc que l’Adecopro ne s’estime pas quitte de la politique  ni des pratiques commerciales de ces 2 grands  propaniers, mais puisqu’il faut choisir, il est certain que ces deux grands propaniers valent, à plusieurs égards,    mieux que les autres.

Il ne vous reste donc plus qu’à faire votre choix définitif en fonction des offres tarifaires, des durées de contrat proposées, et  des clauses de sortie  contenues dans les contrats de ces sociétés.

Publicités

2 commentaires

  1. LECLERCQ dit :

    bonjour, je ne sais pas de quand date votre article mais Repsol est devenu « Sogasud » et lorsque je les ai contacté il m’ont affirmé ne pas pouvoir faire de proposition car ils appartiennent au même groupe Antargaz-Totalgaz-Repsol-Sogasud selon les propres terme du comercial de Sogasud que j’ai eu au teléphone. Merci cependant pour les informations de votre site.
    Cdt,
    GL

    • anthraxgaz dit :

      L’article date de 2013. Entretemps Totalgaz a racheté Repsol (qu’il a rebaptisé SOGASUD), avant que Totalgaz soit racheté par Antargaz (qui l’a rebaptisé Finagaz). Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :