Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Accidentologie » Explosion du dépôt de bouteilles de gaz de Jonquières : retour sur le précédent de Tavares (Floride – Juillet 2013)

Explosion du dépôt de bouteilles de gaz de Jonquières : retour sur le précédent de Tavares (Floride – Juillet 2013)

On a coutume de dire que l’histoire se répète mais il est probable que les causes  des  deux catastrophes industrielles de Jonquières (FR) et Tavares (Fl)  seront très différentes. En attendant de connaître les responsabilités dans le déclenchement du feu d’artifice géant de Jonquières, il est permis de revenir sur l’accident survenu dans une usine de reconditionnement et de remplissage de bouteilles de gaz à Tavares, en plein coeur de la Floride,  à quelques kilomètres d’Orlando, en Juillet 2013. Du fait qu’il s’agissait d’une usine  de reconditionnement,  et non d’un « petit »  dépôt logistique comme à Jonquières , l’accident de Tavares eut des conséquences matérielles et humaines autrement plus importantes.

Le 29 Juillet 2013, environ  30 000 bouteilles de gaz de 10 kg ont explosé à Tavares, dans un centre de reconditionnement appartenant à la marque Blue Rhino ( marque du distributeur Ferrellgas), soit 10 fois plus qu’à Jonquières. On estime à 300 tonnes la quantité de propane qui a disparu dans les flammes. 8 personnes ont été brûlées ou blessées par les  déflagrations ou l’incendie. Certaines victimes resteront  handicapées à vie après plusieurs mois de coma ( reconstitution faciale par greffes…). Les enquêteurs ont mis un certain temps à préparer leur rapport mais la conclusion a été très claire : erreur humaine.

tavares-explosion2

Tavares : si c’était des bouteilles d’alcool, c’eut été la cuite du siècle…

Cette erreur a été suspectée dès le départ comme étant la cause du premier accident qui a démarré une série d’événements  incontrôlables.  Les ouvriers de l’usine Blue Rhino réparent, remettent en état, et remplissent des bouteilles de gaz (l’usine a rouvert 6 mois après l’explosion). Les équipes  de nuit traitent dans cette usine jusqu’à 6500 bouteilles par tournée ou shift. Selon le rapport d’enquête : les bouteilles fuyardes qui doivent être complètement purgées de leur gaz résiduel avant de pouvoir être reconditionnées sont supposées être déplacées depuis le terrain de stockage vers une « station d’évacuation de gaz » où le propane peut être évacué  dans un système hermétique. Les inspecteurs ont pu déterminer que, la nuit de l’explosion, les ouvriers avaient enfreint les procédures en vidant manuellement les bouteilles sur le terrain de stockage lui-même, en dévissant  les écrous  prévus  à cet effet à la base des robinets de bouteilles ( « bleeder screws »). Les vapeurs de propane se sont enflammées lorsqu’un chariot élévateur,  non prévu pour intervenir en atmosphère explosive ( ndlr : ce sont des chariots élévateurs dont le démarrage et le fonctionnement ne génèrent aucune étincelle…), s’est mis en marche.

Après l’explosion, l’enquête de l’administration du travail a relevé 26 violation des règles de sécurité dont 20 sérieuses. L’enquête détermina que les employés n’utilisaient pas la machine spécialement conçue pour repomper  le restant de gaz dans les bouteilles,  et que Blue Rhino permettait à ses employés de purger les bouteilles en en dévissant les écrous. Selon les ouvriers, la machine à purger les bouteilles ne fonctionnait plus correctement depuis un an, ce que l’employeur nia farouchement. Au cours des procès qui suivirent, plusieurs employés se  renvoyèrent mutuellement  la responsabilité d’avoir procédé aux purges en desserrant manuellement les écrous des bouteilles.

Source : on trouve sur Internet  de nombreux articles  de presse en anglais sur cet accident inédit par son ampleur. Certaines des infos ci-dessus  ont été reprises de l’article  : « Les ouvriers poursuivent Blue Rhino et prétendent que la négligence de l’employeur a causé l’explosion qui les a blessés » Orlando Sentinel du 11 Octobre 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :