Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Economie » Bientôt du gaz fabriqué par des OGM dans les bouteilles de GPL

Bientôt du gaz fabriqué par des OGM dans les bouteilles de GPL

Bonne nouvelle : le GPL prépare son avenir en devenant progressivement une énergie renouvelable……Mauvaise nouvelle : en France, le produit qui sera ajouté au GPL pour le rendre « renouvelable » sera issu des  cultures  nécessitant le plus d’herbicides et de pesticides  a l’hectare : la betterave sucrière. Les fournisseurs de GPL envisagent d’intégrer a partir de 2018 du gaz d’origine renouvelable dans leurs bouteilles de butane et de propane afin de contribuer  à cette « évolution d’une ère du purement fossile vers du renouvelable », annonce le  Comité Français du Butane et du Propane (CFBP). La Loi de transition énergétique exige que les énergies renouvelables représentent  10% de la consommation de gaz en 2030. Or les gaz butane et propane sont actuellement  issus à 70% des champs de gaz naturel (gaz de schiste compris)  et à 30% du raffinage du pétrole.

Les membres du CFBP se sont rapprochés de la société Global Bioenergies qui fabrique de l’isobutène renouvelable intégrable dans les bouteilles de gaz à usage domestique. Introduite en Bourse en 2012, l’entreprise a breveté un procédé de fermentation utilisant des bactéries modifiées génétiquement dont le rôle est de produire un gaz contenant de l’isobutène ( un hydrocarbure) à partir de sucre extrait de la betterave, de la canne à sucre, de la paille ou du bois. « La production ne dure que quelques heures et non pas des millions d’années », précise Marc Delcourt,  co-fondateur et dirigeant de Global Bioenergies.

La construction d’une usine est prévue pour 2018 en Champagne. Baptisée « IBN-One », elle sera alimentée en sucre issu de betteraves produites localement. Si le projet arrive à son terme, les dimensions des bouteilles de butane et de propane ne changeront pas pour le particulier, assure le CFBP.

Global Bioenergies, entreprise implantée dans le Génopole d’Évry (Essonne), a annoncé en  2010 avoir fabriqué des OGM capables de synthétiser de l’isobutène à partir de glucose. Il s’agirait, selon les responsables de cette société, de bactéries équipées d’un matériel enzymatique artificiel développé par génie génétique et cultivées dans un pilote industriel depuis mai 2015. L’entreprise annonce une production d’une tonne d’isobutène pour 3,84 tonnes de sucres. La société dispose  d’un pilote de production d’isobutène situé à PomacleBazancourt  a la limite de la Marne et des Ardennes. Elle annonce maîtriser depuis 2015 la biofermentation de xylose (sucre issu du bois).

Début 2016, l’entreprise a annoncé  avec le néozélandais LanzaTech vouloir produire de l’isobutène comme carburant liquide à partir de matières premières non agricoles et déchets organiques.

Enfin en septembre 2016 Global Bioenergies a annoncé avoir signé un accord en vue de produire un carburant  à partir de ressources forestières. L’accord de collaboration porte sur l’étude conceptuelle de l’implantation d’une première usine en Suède, dans le cadre du « Bio-Based Gasoline Project » soutenu par l’Agence suédoise de l’énergie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :