Accueil » Depots de gaz et stockages » Gigantesque fuite de gaz dans le plus grand stockage souterrain de l’Ouest américain, près de Los Angeles

Gigantesque fuite de gaz dans le plus grand stockage souterrain de l’Ouest américain, près de Los Angeles

 

Le gouverneur de Californie a déclaré l’État d’urgence  mercredi 6 janvier, autour de Los Angeles (États-Unis) à cause d’une fuite massive de méthane (gaz de ville)  dans le plus grand réservoir de gaz de l’Ouest américain. Situé sur l’emprise  d’un ancien puit de pétrole, ce réservoir souterrain  a une capacité de 243 milliards de m3 de gaz et est destiné à assurer l’approvisionnement de plus de 20 millions de consommateurs. Cette fuite de gaz  a forcé des milliers d’habitants de Porter Ranch Estates (photo)  à évacuer  les  résidences très chics  qui ont poussé à flanc de sierra au dessus de Los Angeles. Depuis  deux mois , les experts ne cessent de qualifier ces rejets  continus  de méthane de  catastrophe écologique majeure.

porter ranch2

L’agglomération de Porter Ranch Estates a été évacuée. Au fond les montagnes sous lesquelles se trouvent le réservoir souterrain

Selon les autorités, la fuite dégage entre 30 et 58 tonnes  par heure de méthane dans l’air (et non pas 300 à 500 tonnes / heures comme rapporté par le journaliste Loïc Chauveau dans son article du jour dans Sciences et Avenir ! ) soit 1200 tonnes environ par jour. À titre de comparaison, cela représenterait la pollution de 2,4  à 4.6 millions de voitures supplémentaires (et non pas 7 millions comme rapporté par la presse française ). C’est aussi « l’équivalent de 3/4 des émissions de toutes les raffineries de pétrole de la Californie en un an », a souligné Kristine Lloyd, porte-parole de Southern California Gas Company (SoCalGas), la compagnie responsable de ce rejet massif dans l’atmosphère.

C’est  catastrophique car le  méthane est  un gaz à effet de serre « 80 fois plus puissant que le Co2 à l’échelle de 20 ans, et qui agit beaucoup plus rapidement », a fait savoir Stephanie Pincetl, professeure à  l’Université de Californie à Los Angeles, située à quelques kilomètres seulement du site en question, et directrice  du California Center for Sustainable Communities.  La durée de vie du méthane dans l’atmosphère est de 15 à 20 ans contre un siècle pour le CO2.

Le magazine scientifique Sciences et Avenir publie aujourd’hui sur son site Internet  un article consacré à cette catastrophe en montrant  un graphique des sources d’émissions de CO2  sous un titre  annonçant les sources d’émissions de méthane. Bonjour le sérieux de la rédaction !  Toujours selon ce magazine,  le premier poste d’émissions du méthane dans le monde est la fermentation entérique des ruminants rejetée sous forme de pets (27%) devant  l’exploitation pétrolière et gazière (24%). Selon le Global Methane Initiative, les émissions gazières et pétrolières devraient augmenter de 35% entre 2010 et 2020. La recherche agronomique française (INRA)  a engagé,  quant à elle,  un  programme de réduction des volumes de rejets de méthane dans les pets de vaches par modification du régime alimentaire des ruminants (projet de  l’Université de Clermont Ferrand).

Si le gaz est invisible, sur des images prises avec une caméra infrarouge (video ci-dessous)  le méthane est visible sous la forme  d’une énorme colonne de fumée rouge qui s’échappe de la Terre et qui crée un nuage sur une partie de Los Angeles . Cette fuite s’est déclarée dans un puits où est stocké du gaz de ville (méthane)  à 2 500 mètres de profondeur.

Note : la mention « EDF » en bas à gauche  de la vidéo ne signifie pas que notre électricien national expédie des drones dans le ciel de la Californie. L’Environmental Defense Fund (EDF en abrégé) est une ONG américaine qui lutte contre les atteintes à l’environnement perpétrées notamment par les groupes pétroliers et gaziers.

Le 23 octobre, une fuite s’est déclarée sur l’un des puits et n’a jamais cessé depuis. Les exploitants ont songé dans les premières semaines pouvoir y remédier, mais cela s’est révélé plus compliqué que prévu. La fuite a été repérée à exactement 914m de profondeur. Le gaz s’échappe vers la tête de puits mais aussi vers le bas, lorsque se termine le coffrage de béton qui protège la canalisation de gaz. SoCalGas ne connaît pas la cause du sinistre. Les associations de riverains font remarquer que les puits ont 61 ans d’âge. La polémique monte également sur l’absence d’une valve de sécurité en tête de puits qui aurait permis de stopper immédiatement les émissions de méthane. Interrogé par le Los Angeles Times, le défenseur des riverains Brian Panish a attaqué la compagnie exploitante: « S’il y avait eu une valve de sécurité, il n’y aurait pas eu de problème, a affirmé Brian Panish. Il y aurait eu un peu d’émission et ça aurait été terminé. Les voisins n’auraient pas eu à quitter leurs maisons et n’auraient pas été malades ». La compagnie a rétorqué qu’une telle valve n’était pas exigée par la réglementation, le puits se trouvant à plus de 1,5 kilomètre de la première habitation.

La compagnie SoCalGas, premier distributeur américain de gaz naturel,  a déjà fait huit tentatives pour arrêter la fuite. Elle a injecté de la boue dans le puits pour essayer de colmater la fuite. Mais ça n’a pas marché, car la pression est trop forte à cette profondeur. Il a fallu penser à une solution plus drastique. Elle vient de commencer à construire un deuxième puits de 2 kilomètres de profondeur juste à côté. Elle va aller injecter du béton pour fermer définitivement la poche de gaz. Mais il faudra six  semaines pour mener à bien ces travaux.

En attendant, les émissions de gaz à effet de serre de l’État de Californie, qui est déjà un gros pollueur, vont augmenter de 25%. Il n’y a pas de danger pour la santé des habitants, mais l’odeur du mercaptan (odorant  ajouté pour détecter une fuite de gaz) est tellement insupportable que plus de 6.000 familles ont demandé à être évacuées. Celles  qui ont déjà été évacués vont devoir  patienter plusieurs mois avant de rentrer chez elles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :