Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Economie » L’approvisionnement en propane de l’Europe du nord momentanément privé de barges fluviales

L’approvisionnement en propane de l’Europe du nord momentanément privé de barges fluviales

Selon l’agence Platts, les chargements  sur wagons citerne au départ des terminaux de stockage maritimes d’Amsterdam-Rotterdam-Anvers constituent actuellement la majorité des transports de propane spot vers l’intérieur du continent à destination des utilisateurs finaux. Les eaux du Rhin, célèbres  pour leurs crues estivales helvétiques (bassin supérieur) ou océaniques hivernales (bassin inférieur), ne forment plus qu’un mince filet,  et sont  trop basses pour assurer une circulation aisée des barges de propane.  En outre, le faible nombre de barges disponibles réduit d’autant plus  les mouvements de GPL le long du  Rhin.

Les raffineries de pétrole  de la zone ARA quant à elles, ne disposent pas de facilité de chargement de gaz à bord de wagons citernes. Elles ne peuvent charger qu’à bord de camions ou de barges fluviales. L’absence de trafic de barges les oblige actuellement à écouler l’essentiel de  leur production de GPL par camions, tout en ne disposant que d’une faible capacité de stockage .  Le commerce de GPL par barges en provenance des raffineries a chuté sensiblement tout au long de l’été, obligeant les raffineries à réutiliser le gaz produit pour leurs propres besoins (autoconsommation) ou à le vendre par petites quantités (20 tonnes à la fois) aux camions  se présentant à l’entrée des raffineries. C’est notamment le cas de notre groupement qui s’approvisionne directement auprès des raffineries ARA.

Les eaux basses persistantes du Rhin frisant le mètre de hauteur et même 69 cm à certains endroits  entre Mainz et Koblenz (mi Septembre), ont augmenté les prix de la navigation par barges : les barges ne peuvent voyager avec la même charge utile,  et ont retenu  les barges amarrées  sur des périodes plus longues.

Le Rhin à Kaub

Le Rhin à Kaub

Cela a fait des terminaux ferroviaires l’option économique la plus viable pour l’approvisionnement des principaux  dépôts des distributeurs en Europe du Nord, dès lors que les volumes et les longues  distances rendaient le  transport par camion beaucoup moins intéressant.

Les terminaux maritimes remplissent  des trains de GPL en partance vers l’intérieur de l’Europe.

«  Il n’y a aucun problème avec le rail, pas de souci avec le niveau du Rhin pour le transport ferroviaire, et c’est le même coût » rapporte une source. « Il y a une demande intérieure constante en Allemagne actuellement…et beaucoup de transport par train est réalisé directement…Il n’y a pas de barges donc ils collent les cargaisons dans des  trains-bloc» ( ndlr : train affrété dans son intégralité )

Source Platts 20 Oct 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :