Accueil » Cours du propane » Les prix spot du propane US plongent à leur plus bas niveau depuis 13 ans

Les prix spot du propane US plongent à leur plus bas niveau depuis 13 ans

Le prix du propane spot US a chuté à son plus bas niveau depuis plus de 13 ans du fait d’une production en croissance constante  qui peine à trouver de nouveaux débouchés.

Les prix du propane au hub gazier de Mont Belvieu au Texas se sont établis à 34 cents/gallon  vendredi 30 Mai , le prix le plus bas depuis le 1er mars 2002, lorsqu’il était à 33,50 cents/gallon.

Les prix ont été poussés à la baisse dernièrement au moment où les fortes pluies et les inondations au Texas ont causé de sérieux problèmes dans les cavernes de sel servant de stockages souterrains.

Ces cavernes de sel sont pleines de saumure saturée en sel, un mélange contenant beaucoup de  sel  et peu d’eau. Quand le propane et le butane sont pompés dans les cavernes pour être stocké à haute pression, la saumure est retirée pour être stockée dans des bassins de retention.

Les dernières tempêtes au Texas ont dilué ces bassins de saumure, ce qui pourrait créer des conditions de stockage délicates dans les cavernes de sel.  Si la saumure gorgée d’eau devait être repompée dans les cavernes de sel, le sel qui constitue les parois de la caverne va se dissoudre, ce qui  agrandit  la caverne, et peut  être dangereux dans un environnement sous  haute pression. Le stockage de l’entreprise  EPC (Enterprise Products Partners) est impacté plus fortement que celui de son concurrent  LST (Lone Star Products) du fait de sa plus grande taille et d’un volume de propane stocké plus important. Le prix du propane EPC a chuté beaucoup plus rapidement que celui du terminal NGL de LST, l’écart entre les deux passant de 2,125 c/USG à 5,5 c/USG. A  34 ¢/USG, le propane EPC propane  s’établit à 24 %   du prix du  baril de Brut Futures WTI sur le Nymex. La dernière fois que le prix spot du propane était aussi bas, le cours du propane représentait 65 % du prix de référence du baril de Brut.

La conséquence est qu’il a fallu mettre du propane en vente sur le marché au lieu de le stocker, ce qui a contribué à renforcer la tendance baissière, en plus du faible niveau des prix sur le pétrole brut.

Evolution du propane spot US de 2002 à 2015

Evolution du propane spot US de 2002 à 2015

Sur le marché américain, le prix du propane a baissé de 58,6 % depuis le 20 Juin 2014, lorsque les prix étaient à 108,88 cents/gallon.

La production de propane a augmenté de 4 % par rapport à la même période de l’année dernière à 1,652 millions de barils/jour, alors que les exportations américaines ont diminué.

L’arrêt de très nombreux forages dans les schistes américains est un signe que les pétroliers essayent de s’adapter au prix  très bas du pétrole. Mais considérer qu’une baisse du « rig count » (décompte des appareils de forage en activité) entraîne une baisse du volume de pétrole brut arrivant sur le marché, c’est aller un peu vite en besogne. L’offre, au contraire, continue à augmenter. Entre février et mars, la production d’huiles de schiste américaines pourrait augmenter de 60 000 bj, selon l ’Agence internationale de l’énergie. Et cela devrait durer : l’AIE vient de réaffirmer  que les Etats-Unis connaîtront la plus forte croissance de leur production pétrolière jusqu’en 2020, même en tenant compte de la chute drastique des prix.

Ceux, parmi les producteurs, qui réduisent significativement leurs forages, comme SandRidge (-75%), sont ceux dont les coûts sont les plus élevés et le rendement le plus bas. Mais la communication sur le nombre de forages coupés cache une hausse du rendement des puits actifs. Hausse que démontrent les chiffres compilés par NavPort, qui mesure le nombre moyen de barils équivalent pétrole extraits durant les 180 premiers jours de production d’un puits horizontal dans le bassin schisteux d’Eagle Ford aux Etats-Unis en 2014. Certains des producteurs audités (Murphy, Anadarko, Marathon, ConocoPhillips) ont augmenté ce rendement de 10 à 20%. Eric Foster, président de NavPort, explique cette hausse de productivité par une utilisation accrue de fluides d’extraction. Les producteurs d’huiles de schiste réduisent certes le nombre de forages, donc le coût d’exploitation de leurs champs, mais sans pour autant réduire leur niveau de production. Il en faudra donc plus pour provoquer le rebond de prix qu’attend le secteur.

Selon un trader, pour permettre aux prix de remonter sur le marché américain, il faudrait que les exportations se développent beaucoup plus,  ou que de nouveaux débouchés importants soient trouvés pour le propane, ce qui est peu vraisemblable dans les deux ans qui viennent.

Un autre facteur baissier est apparu récemment : la production grandissante de  propane de schiste en provenance des bassins Marcellus et Utica a commencé à servir le marché local du Midwest , qui était un des  débouchés  de la production de propane du Canada.  Le résultat est que le propane canadien doit être exporté par wagons dans d’autres régions des Etats Unis où il contribue aussi à saturer les marchés locaux.

Pour ce qui concerne les exportations de propane US en Europe du Nord, les prix propane à  Mont Belvieu doivent au minimum être 28-30 cents /gallon en dessous des prix  CIF Europe du Nord, pour rester compétitif face à la concurrence du propane de mer du Nord et d’Algérie. Sur la base des prix spots en Europe du Nord à fin mai 2015, il faudrait que les prix Mont Belvieu soient au maximum de 29-34 cents/gallon pour rester compétitifs une fois inclus les frais de transport maritime.

Source : Site ICIS.com 30 Mai 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :