Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Cours du propane » L’Europe momentanément  privée de GPL américain  : le propane ARA se maintient  malgré des températures estivales

L’Europe momentanément  privée de GPL américain  : le propane ARA se maintient  malgré des températures estivales

Le commerce international du GPL dépend des arbitrages, c’est-à-dire des différences  instantanées entre  les cours du propane sur les différents marchés  continentaux.  Durant les deux mois de février et mars 2015, le marché asiatique a été copieusement servi en GPL américain tandis que les opérateurs européens criaient famine . Ceci explique la remontée des cours en  Europe en mars et avril 2015, lesquels oscillent actuellement entre $360 et  $420 /tonne. La demande asiatique a été perçue comme  un moindre mal en terme d’arbitrage, ce qui a valu aux acheteurs européens de se retrouver sans propane américain à acheter  pendant presque toute la fin de l’hiver.

Les offres émanant d’acheteurs de l’Europe du Nord (NWE) ont largement échoué à gagner de vitesse l’augmentation des coûts d’affrètement  transatlantique entre Houston et Flushing (GB) . Malgré des propositions d’achat européen  dépassant de $50/tonne  le cours du mois suivant  pendant  la première moitié de mars 2015, sur un marché en très net déport (ndlr : marché en déport = contrats à terme inférieurs au prix du spot), les acheteurs européens ont dû se battre  pour arriver à attirer dans les ports européens des quantités marginales de GPL américain.

L’arbitrage entre le propane  Gulf Coast et le propane ARA a été en moyenne de zéro dollars jusqu’à présent en 2015, comparé avec un chiffre positif en Asie durant  la majorité du premier trimestre, selon les données de Platts.

Le déficit d’importation de propane américain a été aggravé par un programme de production  également réduit en Mer du Nord, qui est venu accentuer la pénurie en Europe du nord.

Pendant ce temps , les niveaux de stock de propane américain n’ont jamais été aussi élevés selon l’EIA, totalisant 60 millions de barils, soit une augmentation de 77 % au dessus de la moyenne des 5 années précédentes et de quasiment du double par rapport au niveau d’Avril de l’année dernière. ( source : Argus )

Malgré la forte concurrence des acheteurs européens, c’est toujours le prix du frêt,  et donc la rémunération des transporteurs,  qui détermine actuellement la destination des exportations de propane américain. « Le marché est totalement dirigé par la question du prix du frêt. .. Le marché d’Europe du Nord n’est pas  intéressant actuellement pour les transporteurs  du fait que des prix de frêt compétitifs bénéficient d’abord et avant tout  aux acheteurs les plus éloignés »  a déclaré  une source proche du marché .

«  Je pense que les restrictions de volumes exportés vers l’Europe du Nord, résultent d’une combinaison de facteurs comme le frêt et le tonnage.  Auparavant ( en Décembre et Janvier dernier)  , il y avait un réel problème de disponibilités de vaisseaux (de transport maritime). Aujourd’hui  c’est devenu un problème de prix du fret”.

Pour essayer de contourner ces  difficultés d’approvisionnement, plusieurs pétrochimistes européens ont pris l’initiative de charger des cargos en FOB au départ de Houston, ce qui constitue un changement de tactique pour un marché d’acheteurs où les transactions se concluent généralement en CIF (ndlr : en FOB ou « freight on board », la marchandise voyage sous la responsabilité de l’importateur, en  CIF ou « cost insurance and freight » le transfert de propriété s’opère à destination )

Source : Platts 8 Avril 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :