Accueil » Cours du propane » Des raffineries auto-consomment le propane pour ne pas être contraintes de le vendre à bas prix : le spot ARA rebondit

Des raffineries auto-consomment le propane pour ne pas être contraintes de le vendre à bas prix : le spot ARA rebondit

Les prix très bas du propane spot  sur  la place de marché  Amsterdam-Rotterdam-Anvers , ont conduit fin Janvier  certains sites de raffinage à brûler le propane comme combustible de raffinerie, plutôt que de vendre ce qu’ils produisent, selon certaines sources.

« C’est moins cher de brûler que d’acheter du combustible » (gaz naturel), selon une source. D’autres sources disent que le propane est actuellement retenu dans les raffineries pour obtenir une valeur supérieure à  ce qui pourrait être obtenue aujourd’hui pour les acheteurs de spot.

La valeur du propane FOB ARA sur barge  a atteint son plus bas niveau depuis onze ans à $295 /tonne le 5 Janvier dernier,  le niveau le plus bas depuis le 31 Octobre 2003.

Barge de propane

Transport  fluvial de propane sur barge

La déprime du baril de brut a provoqué la chute des produits pétroliers à des niveaux record ces derniers mois.

La faible demande continentale en combustible de chauffage a privé le  propane de son soutien habituel pour la saison. Les volumes en stock sont restés élevés du fait que les distributeurs de propane ont peu entamé les stocks d’hiver.

Quelques raffineries de la zone ARA ont donc utilisé leur propre production de propane comme combustible plutôt que d’accepter les offres peu rémunératrices  des acheteurs.

«  Le propane est tellement peu cher que ça n’a aucun sens de vendre à ce niveau de prix et d’acheter du combustible plus cher que le C3 (ndlr : surnom du propane de formule C3H8) » selon une autre source.

Le rendement productif du GPL dans une raffinerie est entre 3 et 5 % du baril de brut transformé.

Cette décision des raffineurs n’a pas arrangé la situation des acheteurs spot ( ndlr : parmi lesquels les petits acheteurs – à la différence des gros acheteurs  qui achètent eux, surtout sur le marché à terme) du fait que les raffineries se sont sur-engagées cet hiver sur les contrats de vente sur camions  ( ndlr : le propane des raffineurs est contracté pour l’essentiel auprès d’acheteurs récurrents qui mandatent les transporteurs routiers pour ramasser le propane dans les raffineries).

« Les camions en contrat se pointent tous les jours dans les raffineries  et éclusent toute la production…… il ne reste rien pour les acheteurs spot » selon une source

RAffinerie Anvers

Raffinerie à Anvers

Les prix régionaux du FOB ARA rebondissent en conséquence à 410 $/tonne la dernière semaine de Janvier, en hausse de $115 sur le plus bas du même mois.

Les prix du propane  achetés au terminal pétrolier sont au-dessus des prix des raffineries du fait du coût du transport et des frais de transfert.  « Ils n’ont pas d’autres choix que d’aller au terminal ».

Source : Platts 28 Janvier 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :