Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Cours du propane » Effondrement du prix du propane en Europe : les consommateurs français peuvent exiger des remises, ristournes et même des avenants contractuels

Effondrement du prix du propane en Europe : les consommateurs français peuvent exiger des remises, ristournes et même des avenants contractuels

En l’espace de deux mois, le propane a perdu  40 % de sa valeur sur les marchés de gros. Sur le marché Europe du Nord, le propane vient de passer le 3 Décembre sous la barre des $450 la tonne alors qu’il évoluait autour de $750 durant l’été dernier.  Les traders  engagés sur le long terme ou qui avaient des stocks sur les bras  mordent  la poussière. Mais les stocks ne durent jamais très longtemps dans le GPL. Une fois passé l’éponge sur les stocks, les distributeurs de GPL  vont rapidement pouvoir  sabler le champagne, et cela bien avant les fêtes. En effet, côté client,  les contrats réellement indexés sur le cours du Platts ne concernent que quelques gros acheteurs. Pour tous les autres, ficelés dans des contrats sans référence au cours des marchés de gros, il va falloir continuer à payer le propane à des prix fixés d’avance par les distributeurs, ou selon des barèmes  que les distributeurs  ne vont baisser que de manière progressive et souvent symbolique.  Alors comment peuvent faire les consommateurs qui ne s’approvisionnent pas auprès d’un propanier indépendant,  pour renégocier le prix de leur  propane, dès lors que ce prix ne correspond manifestement plus aux nouvelles conditions du marché ?

1er Principe : n’acceptez pas les explications des services clients selon lesquelles les propaniers ne bénéficient pas déjà de la baisse des cours . En effet les stocks de GPL chez les principaux distributeurs ne durent au mieux que quelques semaines.  Comme la baisse est engagée depuis deux mois, les distributeurs bénéficient déjà de la baisse du cours  dans leurs achats, et ils sont donc déjà en mesure de répercuter cette baisse dans leur prix de vente.

2eme Principe : n’acceptez pas l’argument selon lequel vous bénéficiez déjà d’un prix « avantageux ».  Dites vous bien qu’un prix avantageux au 1er Octobre 2014 est un mauvais prix deux mois plus tard, après que le  propane a  perdu 40 % sur les marchés.

3eme Principe : n’acceptez pas l’argument selon lequel cette baisse est juste  conjoncturelle et que votre propanier s’attend à un rebond du prix du propane dans les prochains mois  : à prix du pétrole constant  (le cours propane est lié à celui du pétrole, dont le cours  reste  soumis aux aléas politico-diplomatiques) ,   le  prix du propane va rester durablement moribond pendant les prochains mois, si ce n’est les prochaines années.  Votre propanier n’a aucun moyen de savoir quand ce rebond se produira. Il doit donc partir du principe que la situation actuelle va perdurer suffisamment longtemps pour permettre une  renégociation du  prix de votre propane à votre avantage.

4eme Principe : n’acceptez pas le discours selon lequel les « avenants » aux contrats existants n’existent pas ou sont impossibles, ou que « ça ne se fait pas ».  C’est totalement faux. Il existe des formulaires d’avenants (prêts à remplir)  chez tous les propaniers  – il  faudra que je pense  à publier ces avenants de contrats de propane  sur le site ,  afin que chacun sache à quoi s’en tenir réellement.

Que faire dans la pratique ?

  • Si vous n’avez pas encore commandé : affichez clairement votre position au service commande «  Je souhaite commander mais je ne commanderai pas tant que vous ne baisserez pas vos tarifs pour prendre en compte la chute vertigineuse du cours du propane. Je considère que mon ancien tarif est caduc du fait de ce plongeon. Quel nouveau prix me proposez-vous pour cet hiver indépendamment des conditions prévues à mon contrat ?  »
  • Si vous avez déjà commandé mais pas encore payé : vous pouvez encore demander à ce que votre facture soit revue à la baisse du fait de la chute exceptionnelle du prix du propane. Demandez cette ristourne par courrier recommandé avec AR. Dites-leur que s’ils ne font pas un geste, cela risque de compromettre le renouvellement de votre contrat de propane à son échéance. Seul le paiement de votre facture vaut acceptation du prix indiqué.
  • Si vous avez du temps devant vous, exigez la signature d’un avenant relatif au prix du propane figurant dans votre contrat. N’attendez pas pour le faire car les avenants sont longs  à négocier avec cette corporation un peu dure d’oreille.  Attention, il s’agit uniquement d’un avenant de prix : l’avenant  ne doit pas avoir pour conséquence de prolonger la durée de votre engagement exclusif vis a vis de votre propanier.

Discount

Pour vous motiver  à aller réclamer des remises de prix chez les propaniers, voici les dernières nouvelles  « déprimantes » concernant le  cours du propane, nouvelles émanant  des agences spécialisées  :

3 Décembre 2014  (Argus Media)

«  Le prix du propane sur la Gulf Coast du Texas (prix de référence aux USA ) a chuté depuis que l’OPEP a décidé de maintenir en l’état sa production de pétrole malgré la chute du baril. Quand l’EIA ( Energy Information Administration ) a annoncé aujourd’hui une augmentation des stocks de propane au niveau national,  alors que les stocks baissent traditionnellement au début de l’hiver,   le propane de Mount Belvieu ( Texas) est tombé à 62 centimes par gallon,  un niveau jamais vu depuis le 1er Avril 2009.  L’éthane a immédiatement suivi le mouvement du propane »

1 Décembre 2014 (Argus Media )

«  La production américaine de propane a atteint 1,03 millions de barils jour en Septembre 2014, soit 11 000 barils jour de plus que le mois précédent. La publication de ces chiffres a fait mauvaise impression sur les marchés alors que les prix de gros sur les marchés intracontinentaux ( ndlr : il y a plusieurs cours du propane aux USA du fait de la taille du territoire) et sur le Gulf Coast  ont atteint le niveau le plus bas depuis 2009, reflet des faibles besoins saisonniers pour le séchage des récoltes,  de la surproduction actuelle, et d’une conjoncture défavorable dans le secteur pétrolier en général »

N’oubliez pas que les propaniers se frottent les mains lorsque les marchés dépriment, puisqu’ils achètent aux prix les plus bas pour revendre aux prix les plus hauts. Alors n’hésitez pas à faire valoir vos exigences de rabais sur le prix du gaz.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :