Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Cours du propane » Les exportations américaines de propane saturent des marchés importateurs atones : le cours du propane continue de baisser

Les exportations américaines de propane saturent des marchés importateurs atones : le cours du propane continue de baisser

Les prix du propane ont chuté en Octobre sur les marchés d’importation traditionnels  que sont l’Europe et l’Asie et ne semblent pas vouloir se relever dans l’immédiat.  Cela fait presque un mois que les prix évoluent en Europe du Nord  sous la barre des $600 la tonne ($547 vendredi dernier),  du fait d’une demande en retard sur la saison en Europe comme  en Amérique du Nord, les deux continents  bénéficiant actuellement d’un automne très doux. Quand à la demande asiatique de propane, elle est particulièrement faible du fait de la morosité économique dans la région.

Faute de demande intérieure,  la gigantesque production américaine prend donc  la direction de la mer où elle est embarquée à bord des VLGC, ces immenses cargos de 500 000 barils  de  gaz  liquides réfrigérés. Les traders de propane engagés par des contrats d’achat essaient de  céder ces cargos au plus offrant, en fonction de la différence de prix de marché entre le port d’embarquement  et le port d’arrivée. Cette différence de prix s’appelle l’arbitrage. En temps normal, l’arbitrage sur le marché spot ( non contractualisé) entre l’Europe et les Etats Unis est à deux ou trois chiffres, exprimé en $/tonne.  Depuis la chute du prix du propane en Europe au cours du mois d’Octobre, l’arbitrage sur le spot  est inférieur à $ 10 la tonne.

De fait la société Enterprise Products, premier chargeur américain de propane sur le Houston Ship Channel , n’a plus vendu un seul cargo de propane ou de butane sur le marché spot depuis fin Septembre. Elle a publiquement annoncé sa décision de ne plus vendre dans ces conditions.

Considérant  l’importance de cette entreprise dans le commerce transatlantique du propane, on pourrait  s’attendre à ce que l’arrêt des livraisons de cargos spots entraînent une remontée des cours du propane en Europe. En réalité, l’agence   Platts explique dans un communiqué du 5 novembre que  l’Europe continue d’être approvisionnée actuellement au rythme moyen de 4 VLGC   par mois. Ces cargaisons seraient vendues par  des  traders engagés par des contrats d’achat qui braderaient actuellement  leur gaz  en Europe  pour ne pas avoir à subir de pertes plus importantes.

« Les cargos   qui se dirigent actuellement vers l’Europe en provenance des côtes texanes seraient des ventes spot sur des contrats existants, réalisées par des traders qui ne sont pas arrivés à contractualiser la vente de la totalité de leur cargaison » selon un courtier maritime.

« Ils sont peut être en train de vendre à perte en Europe. Peut-être ils ont fait leur calcul et sont arrivés à la conclusion qu’ils prennent une perte moins importante en vendant en Europe qu’en vendant sur d’autres marchés »

Des transactions du même genre auraient lieu actuellement en Asie. Certaines personnes disent même que des cargos ont été annulés du fait de la faiblesse de la demande en Asie.

On apprend ainsi dans le communiqué de Platts que l’Europe est la première destination pour les cargos de propane et de butane SPOT (non contractualisés) américains, du fait d’un temps de trajet  et donc d’un prix du frêt maritime inférieur aux autres destinations.

Le temps de traversée depuis le Channel de Houston jusqu’aux ports du nord de l’Europe est de 13 jours comparé à 42 jours pour le Japon.  Le prix du frêt maritime est  actuellement de $85 la tonne jusqu’en Europe et de $220 la tonne jusqu’au Japon.

Les installations de chargement d'Enterprise sur le Houston Ship Channel

Les installations de chargement d’Enterprise sur le Houston Ship Channel

La plupart des cargos chargeant à Houston sont contractés, mais quelques créneaux de chargement (slots) sont alloués chaque mois à des cargaisons spots. De plus, un détenteur de droit de chargement  peut revendre son créneau  à un tiers. Contrairement aux contrats à terme, les chargements spots peuvent se monnayer sur la base de primes variables. Comme expliqué en détail dans un article du site de l’Adecopro datant de Juin 2013, les chargements spots sont valorisés selon la méthode du « netback », en faisant la différence entre les prix du propane sur les marchés les plus chers  comparé au prix payé au port d’embarquement. Le chargeur est ainsi assuré de s’accaparer l’arbitrage existant.  Cette méthode de tarification,   et le fait que les cargos américains arrivant en Europe sont majoritairement des cargos spots, permet de comprendre  pourquoi l’afflux de  propane américain tiré du gaz de schiste n’avait pas provoqué de baisse des prix en Europe jusqu’en Octobre dernier. Il convient toutefois de préciser que l’abondance du propane avait empêché ou limité depuis 2012 les hausses hivernales traditionnelles.

Il semble désormais que la saturation du marché mondial par le propane américain ait réussi à faire baisser les prix en Europe malgré les efforts contraires du plus gros chargeur américain, Enterprise Products.

Depuis 2013, les Etats Unis sont le premier exportateur mondial de propane.

Sur les 7 premiers mois de l’année 2014, le leader américain des exportations de propane, Enterprise, a chargé 45 millions de barils de propane au rythme maximum  de 14 000 barils à l’heure, ou de 7,5 millions de barils par mois (ce rythme sera porté à 16 millions de barils par mois  à fin 2015). Tous types de contrats confondus ( spot et  terme) , l’Amérique du Sud est le premier client d’Enterprise en 2014 (19 millions de  barils)  devant l’Amérique Centrale incluant Mexique et  Caraïbes (13.5 millions),  la zone Europe –Méditerranée (7 millions) et l’Extrème Orient (5 millions).

Dès mars 2013 nous recommandions sur ce site de ne plus signer de contrat à long terme et à prix fixe avec les propaniers ( article « Va t’on vers une baisse du prix du propane en Europe ? ») . Nous ne pouvons que renouveler ce conseil au vu de la pente glissante sur laquelle se trouve engagée le prix du propane.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :