Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Accidentologie » Le propane pour les nuls : de l’art de livrer du propane en mettant le feu à une oeuvre d’art

Le propane pour les nuls : de l’art de livrer du propane en mettant le feu à une oeuvre d’art

La Maison du Mont Evans, dans le Colorado, est une construction en ruine située au sommet du Mont Evans, dans les Rocheuses. Lorsqu’elle a été construite entre 1940 et 1941, au bout de la route non encore asphaltée  qui grimpe tout en haut de la montagne,  c’était le plus haut bâtiment commercial des Etats Unis, et peut-être même au monde : 4350 mètres d’altitude. Le bâtiment a été en grande partie détruit par le feu à la suite d’une erreur d’un  livreur de propane en 1979.

L’idée germe dans la tête d’un charpentier allemand immigré aux USA, Justus Roehling. Il rêve de construire un  » Château dans le ciel » pour celle qui deviendra plus tard son épouse. 

Le charpentier s’arrange pour trouver des financiers et un architecte local  célèbre, Edwin A Francis , se voit confier les plans d’ensemble. Le chantier démarre à l’été 1940. Roehling, sa femme et son équipe de charpentiers s’installent au sommet du Mont Evans dans des tentes. Aucune société ne veut assurer le chantier ou fournir des garanties pendant la construction. Au début de l’automne le chantier est abandonné du fait des conditions climatiques. Au printemps suivant, le chantier a durement souffert , notamment les parties en bois et en verre :  il faut réparer avant de continuer. Roehling et son équipe reprennent le chantier,  qu’ils terminent finalement à l’automne 1941.

Carte postale de la maison avant son incendie

Carte postale de la maison -belvédère   avant son incendie

A son inauguration, la maison offre aux voyageurs un restaurant d’altitude, un magasin de souvenirs, de l’oxygène pour les urgences, et une terrasse d’observation. Le site est géré par plusieurs entreprises privées jusqu’en 1969, date à laquelle l’US Forest Service reprend possession des lieux, selon les termes du bail original.

Le 1er  Septembre 1979, après avoir rempli le réservoir de propane du bâtiment, le  livreur de propane de la société Evergreen ne parvient pas à refermer la soupape de sécurité et démarre involontairement un incendie qui échappe rapidement à tout  contrôle. Bien que les pompiers d’Idaho Springs arrivent rapidement sur les lieux, leurs efforts pour éteindre l’incendie sont contrecarrés par des vents violents et le manque de réserve d’eau sur place. Tous les occupants sont évacués et sains et saufs. Mais la structure d’acier de bois et de verre, ainsi que les boiseries et les parquets de bois  dessinés et construits par Roehling , tout ce qui faisait l’originalité architecturale du bâtiment,  a disparu entièrement dans les flammes. Seuls restent les murs en béton armé et les revêtements de pierre extérieurs. La pièce maîtresse  du bâtiment était une véranda sur deux niveaux de verre et d’acier,  en forme d’étoile. Le niveau supérieur servait de plateforme d’observation, tandis que le niveau inférieur servait de caféteria.

L’US Forest Service a reçu 450 000 USD de compensation du distributeur de propane pour la perte du bâtiment. Mais le coût de remise en état fut estimé alors à 2 millions de dollars. Les fonds reçus servirent simplement à réhabiliter les ruines en une plateforme d’observation extérieure. 

Les ruines réhabilitées

Les ruines réhabilitées

La vue du sommet du Mont Evans

La vue  sur les Rocheuses depuis le sommet du Mont Evans

Source Wikipedia : 

http://en.wikipedia.org/wiki/Crest_House

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :