Accueil » Economie » Pourquoi les propaniers aiment les hivers longs et froids…….

Pourquoi les propaniers aiment les hivers longs et froids…….

Plus l’hiver est froid, plus les ventes de propane vrac augmentent. Plus les ventes augmentent en volume,  plus les bénéfices augmentent en volume. Logique. Mais il y a un bonus supplémentaire.

Les analystes financiers qui suivent les valeurs boursières des sociétés de distribution de propane expliquent en réalité   que la rigueur de l’hiver a un double effet sur les profits des propaniers : non seulement des températures plus froides que la normale saisonnière  augmentent  le volume des ventes et des profits , mais elles augmentent  aussi la profitabilité de l’entreprise (le ratio bénéfice/chiffre d’affaires) à taux de marge brute identique (prix de vente/ prix d’achat ).  Dit autrement, l’activité de distribution de propane vrac est  d’autant plus rentable  que les températures sont basses.

L’explication est simple :  les propaniers traitent certaines coûts  dont les montants devraient logiquement varier au fil des saisons en fonction des  quantités livrées   (affrètement de transports,  nombre d’employés au service client…) comme des coûts fixes en  figeant  contractuellement les masses de dépenses   bien avant la saison de chauffe, et sans connaissance des températures moyennes de l’hiver à venir. Ces contrats sont dimensionnés  par rapport à  un niveau d’activité correspondant à un hiver normal et non sur le niveau d’activité enregistré durant les hivers ou les mois où les températures sont les plus  basses.  Dès lors un hiver particulièrement long ou particulièrement glacial a  pour conséquence de  diluer les coûts fixes dans un surcroit global d’activité, ce qui a pour effet d’augmenter la marge  d’exploitation …. Lorsque l’hiver est plus rigoureux que d’habitude, le propanier se marre. Mais le client,  qui subit les retards de livraison  si les contrats de  transport n’ont pas été  dimensionnés pour absorber des vagues de froid brutales, a, lui, toutes les raisons de se plaindre .

la marge rit

Comme les gens se chaufferont d’autant plus que l’hiver est froid, le propanier n’a donc  qu’ un seul paramètre externe à surveiller pour avoir une idée de l’évolution de  son taux de profit. Un paramètre  indépendant des crises économiques, de la bonne tenue de l’Euro face au dollar,  ou des résultats du dernier G8 : la température hivernale extérieure. Et pour appréhender de manière globale  et  synthétique  la rigueur de l’hiver, il existe un indicateur utilisé par tous les distributeurs d’énergie dans le monde : le degré-jour de chauffe (DJU) ou Heating degree days (HDD) en anglais, calculé journellement, dans l’hémisphère nord, du 1er Octobre au 31 mars.

Le degré-jour de chauffe est une unité correspondant à une différence de un degré entre une température intérieure de référence et la température extérieure pendant un jour. La température intérieure de référence est souvent prise à 18 degrés, parfois plus basse de manière à prendre en considération les apports gratuits ( chaleur du corps) qui représentent souvent l’équivalent de 3 degrés.

Si la température extérieure est en moyenne de 15.5 degrés pendant une journée, cette journée représente 18-15.5=2.5 degrés-jour. Les différences négatives ne sont pas comptabilisées dans les degrés-jour de chauffage. Si la température extérieure moyenne est de 21.5 degrés pendant une journée, le degré-jour sera de 0 car 18-21.5 = -3.5 est négatif. Il existe aussi des degrés-jour de climatisation, qui comptabilisent les températures journalières au-dessus d’un certain seuil.

Le nombre de degrés-jours annuel de chauffage dépend de la région et de l’altitude. Il fluctue à l’échelle d’une année (fluctuations de l’ordre de 20% d’une année à l’autre pour un lieu donné), et on utilise parfois des degrés-jours normaux correspondant à des températures normales. En France métropolitaine, le nombre de degrés-jour normaux à basse altitude varie en gros entre 1400 (Biarritz ou Nice) et 3000 (Langres). Il peut devenir beaucoup plus élevé en altitude : 3000 à 700 mètres d’altitude à Bourg-Saint-Maurice mais  4500 degrés-jour à  1400 mètres à Lanslebourg.

?

Plus le degré-jour de chauffe est élevé et plus l’hiver est froid.

On peut aussi  établir une carte géographique à l’échelle d’un pays avec des courbes iso-degrés-jours de chauffe

Voici une telle carte pour les  Etats Unis sur la base des données annuelles pour la période 1961-1990

United_States_Heating_Degree_Day_map,_1961-1990

L’hiver 2012-2013 a été  plus clément que la normale aux USA. Le graphique ci-dessous montre le montant cumulatif des degrés-jours de chauffe depuis début Octobre 2012 ( courbe bleue), ainsi que pour une année normale (courbe jaune). Comme on peut le voir sur le graphique arrêté en date du 15 février 2013 , le cumul de l’hiver 2012-2013 est en dessous de la normale, donc l’hiver un peu plus chaud que la normale.

HDD-propane-cumul

Des analystes financiers américains se sont amusés à corréler  le nombre de degrés-jour de chauffe et l’excédent brut d’exploitation  (bénéfice opérationnel avant impôts et amortissements) de plusieurs  grands propaniers américains côtés en bourse. Ci-dessous le résultat graphique de cette corrélation pour la société Suburban Propane ( code NYSE : SPH), un des leaders américains du secteur. Le taux de corrélation est de 0.78, ce qui indique un lien très étroit entre les deux facteurs.

La rentabilité des propaniers augmente en proportion inverse des températures hivernales

Le ratio Excédent Brut d’Exploitation/ Chiffre d’affaires  (en ordonnée dans le graphique :  EBITDA margin) représente le résultat opérationnel  de l’entreprise rapporté à son chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’annéeb ( et non pour les seuls mois de chauffe, les sociétés de GPL  génèrant la majeure partie de leurs bénéfices d’exploitation en hiver).

Ce graphique montre qu’il y a  un lien direct et étroit entre les marges bénéficiaires  des propaniers, et la rigueur ou la longueur des hivers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :