Association Défense des Consommateurs de Propane

Accueil » Accidentologie » Maison rasée par une explosion de propane : 6 enfants décédés et aucune responsabilité clairement établie

Maison rasée par une explosion de propane : 6 enfants décédés et aucune responsabilité clairement établie

On ne saura jamais ce qui est réellement arrivé

On ne saura probablement jamais ce qui est réellement arrivé ce soir là

Avec ce second récit de l’anéantissement d’une famille américaine, je n’ai  nullement l’intention de transformer ce site en un Paris Match pour amateurs d’émotions fortes  : je ne publie cette histoire que pour ce qu’elle nous apprend de la manière dont les responsabilités peuvent être  mises en jeu après un accident survenant du fait d’une cause non déterminée.

Le 3 Septembre 2005, à 11h30 du soir, une explosion a rasé la maison de Lorrie Kuchar dans le bourg de Caledonia sur la commune d’Owosso dans le Michigan. A l’intérieur de la maison : 7 enfants de 2 à 14 ans, et deux jeunes adultes qui étaient dans la cuisine et gardaient les enfants.

Les 6 enfants décédés appartenaient tous à la famille Bryant qui vit en Virginie et  était venue avec leur mère visiter leur tante , Lorrie Kuchar, dans le Michigan.

Tués dans l’explosion :  Rebekah Bryant, 19 ans , Joseph, 10 ans , Nehemiah, 9 ans , Martina, 7 ans , David, 4 ans , and Isaac Jackson, 2 ans.

Deux autres enfants , Jonathan Caleb, 14, and Sarah, 6, ont été blessés dans l’explosion . Un ami de la famille Joseph Moore Kuchar, qui se trouvait sur les lieux au moment de l’explosion, souffre d’une surdité unilatérale complète et d’une blessure au foie.

La maman Joyce Bryant et sa soeur Lorrie Kuchar avaient laissé les enfants dans la maison de Kuchar ce soir là pour aller visiter une autre soeur qui habitait pas loin de là. C’est pendant leur absence que la maison a  explosé.

Une enquête de la police d’Etat du Michigan a révélé qu’une fuite de propane a causé l’explosion. Cependant l’enquête n’a pas pu déterminer où la fuite a eu lieu . En 1989 le propanier américain Ferrellgas a installé le propane dans la maison des Kuchar. Depuis cette date « le propanier avait la propriété exclusive de l’installation » . Ferrellgas était notamment responsable des  tests  et de  la maintenance de l’installation.  L’installation dont le propanier américain est responsable  inclut  le réservoir de propane, le régulateur de pression de premier et second niveau, ainsi que la tuyauterie en cuivre située  entre les régulateurs et la chaudière   (ndlr : aux USA, contrairement à la France,  la loi est telle que le propanier est  responsable de la tuyauterie de gaz jusqu’à la chaudière)

Un article publié 4 mois après l’explosion explique  » la valve du chauffe eau installé quelques jours avant l’explosion n’était pas celle qui avait fait l’objet d’un rappel. La vanne avait retenu l’attention des enquêteurs après que le modèle R-110 de la firme Robert Shaw Controls avait été rappelée en Septembre , quelques semaines après l’explosion survenue pendant la semaine du Labor Day. Après avoir analysé les objets parmi les décombres, les autorités ont indiqué que la valve installée sur le chauffe eau était un modèle différent , une R-220. Ils n’ont cependant écarté aucune piste, ni le chauffe eau ni aucune autre piste. « 

Un article publié un an plus tard, soit mi 2006, indiquait  » les enquêteurs poursuivent leur analyse des débris de l’explosion de Caledonia, après avoir abandonné la piste d’une valve de chauffe eau dont on a cru à un moment qu’elle avait fait l’objet d’un rappel par le fabricant. Il s’est avéré que la valve en question était un modèle différent de celle rappelée. Les experts de la société d’enquête privée EFI Global, spécialisée dans les incendies et qui vient récemment d’ouvrir un bureau dans le village, sont à pied d’oeuvre pour étudier à nouveau les débris après l’enquête officielle »

Un article publié un an plus tard en 2007,  indique que les parents des six enfants de Virginie ont porté plainte contre Ferrellgas Inc, au motif qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec la tuyauterie en cuivre qui amenait le gaz dans la maison. Bien que les enquêteurs officiels n’aient pas annoncé la cause officielle de l’explosion, le dossier de  plainte avance l’hypothèse que la tuyauterie en cuivre était trop fine, et que les tests n’ont pas été effectués pour s’assurer que la tuyauterie ne fuyait pas. Il est relevé dans la plainte   que le fournisseur de propane aurait dû tester les fuites éventuelles de gaz lorsque la famille a été en rupture de propane en mars 2005. ( ndlr : aux USA, contrairement à la France, la réglementation rend obligatoire la détection de fuites sur la canalisation de gaz  lorsque celle-ci s’est trouvée hors pression de gaz suite à une rupture d’approvisionnement. Le but de ce « leak test » – impopulaire parmi les consommateurs américains du fait que les propaniers obligent les consommateurs à payer le test –  est d’éprouver l’étancheïté des  joints gaz, dont le coefficient de dilatation varie en fonction de la pression de gaz à l’intérieur du tuyau. Ainsi une dépression totale du gaz suite à une rupture d’approvisionnement est susceptible de déformer les joints et de provoquer un défaut d’étancheïté. Ceci n’est pas prévu dans la réglementation française).

Le dossier déposé par le plaignant prétend qu’un raccord non étanche a permis au gaz « de migrer à travers la conduite extérieure puis à travers cette même conduite de rentrer dans le sous sol de la maison , où il a été allumé et a explosé »

La plainte vise à faire payer Ferrellgas plus de 675 000 USD en dommages.

Dans son dossier en réponse, Ferrellgas a nié avoir  installé les composants souterrains du système de distribution du gaz propane dans cette maison. Elle avance que des négligences ont été commises par Lorrie Kuchar, l’occupante des lieux,  ainsi que par son compagnon. Le défendeur avance en outre qu’un chauffe eau a été installé quelques jours avant l’explosion.

La plainte a été déposée le 29 janvier 2007 devant la Cour du Michigan. Dans une déposition complémentaire du 16 Avril 2007, les plaignants prétendent que Ferrellgas « a refusé ou n’a pas réussi à éliminer les conditions dangereuses  tout en ayant connaissance que des conséquences potentiellement dramatiques de ses actions ou de son inaction ».

La défense a demandé un procès devant un jury.

Mise à jour du 23/09/2015 :  Renaissance d’une famille…….

http://www.roanoke.com/news/life-renewed-in-family-after-six-of-their-children-were/article_eec3704d-e281-5432-bc6f-7d5df91a4c29.html

http://www.wdbj7.com/news/local/family-spreads-hope-10-years-after-home-explosion/35383576

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :