Accueil » Citerne Achat Vente » Quizz Propane : testez vos connaissances

Quizz Propane : testez vos connaissances

Distribution du propane en citerne petit vrac  : comparaison entre  différents pays

1ere question –  Il n’existe pas en Allemagne de citernes de capacité inférieure à 1.4 tonne.
Vrai. Les citernes les plus courantes en France ont un tonnage de 1 t, 1,1 t ou 1,2 t. Ce tonnage est insuffisant en zone de montagne, et au nord de la Loire pour assurer le chauffage d’un pavillon moyennement isolé pendant 6 mois de période de chauffe. Le choix d’installer des citernes aussi petites est d’une stupidité confondante, imputable aux seuls propaniers français. On peut penser que leur choix a été dicté essentiellement par des considérations financières : étant donné qu’ils n’ont jamais souhaité vendre ses citernes, autant mettre à la disposition des clients des citernes leur coûtant le moins cher possible, c’est à dire des petites citernes. De là vient le fait que ces citernes obligent, dans la majorité des cas,   à refaire un plein au cours de l’hiver au moment où les prix du propane sont les plus élevés et où les routes sont le moins praticables.  La consommation moyenne d’un pavillon ancien se chauffant uniquement au gaz se situe en  effet dans une fourchette entre  1,0 tonne et 1,4 tonne selon taille et niveau d’isolation.  Un plein de citerne est compris entre 0.800 t (pour une citerne d’une capacité totale  d’une tonne) et 1 tonne (pour une citerne de capacité totale 1.2 tonne). Cherchez l’erreur.

2eme question-Aux USA il y a 13500 revendeurs de propane qui se partagent 4,6 millions de maisons chauffées au propane soit une moyenne d’1 distributeur de propane pour 340 citernes /foyers résidentiels .

Vrai. Du fait du nombre très élevé de distributeurs de propane, les 5 majors du propane américains ne contrôlent que 28 % du marché américain.  A titre de comparaison en France les 4 majors du propane (hors Vitogaz) contrôlent à elles seules 96,4 % du marché, soit près de 115 000 citernes résidentielles  (sans compter les citernes professionnelles) pour chacun des 4 grands propaniers.

3eme question-Lorsqu’un consommateur américain donne congé à son ancien propanier, le propanier dispose de seulement 15 jours pour retirer sa citerne.

Vrai. En France, le propanier disposait  de deux mois pour la retirer  et , grâce à la loi Hamon désormais de trois mois ( c’est le monde à l’envers). Souvent au bout de 2 mois, il faut supplier à genoux le propanier pour qu’il vienne  chercher sa citerne. Explication : la logistique des citernes est détenue par un cartel de sous-traitants qui n’ont de compte à rendre qu’à leurs donneurs d’ordre. On voit mal dans ces conditions pourquoi ces entreprises se donneraient la peine d’améliorer leur qualité de service. Il est vrai que l’exemple en matière de gestion des citernes vient des propaniers. Leur niveau d’exigence vis a vis de leur sous-traitants n’a d’égal que les aises qu’ils prennent avec leurs propres clients.

4eme question-Les petits camions de livraison de gaz américains ont un surnom : on les appelle les « Bobtail trucks »

Vrai . Voilà donc ce que les américains appellent le « propane bobtail »

Et voilà ce que les anglais appellent eux le « bobtail dog »

 

Un être doux, gentil, fidèle, affectueux, joueur et toujours à l’écoute.

Bref en anglais un bobtail dog est  tout le contraire d’un bobtail truck …………. Allez comprendre !

5eme question- Les citernes de propane aux USA n’ont pas besoin de requalification décennale. 

C’est exact. Seules les citernes roulantes, installées sur les camions doivent subir une réépreuve au bout de 12 ans, puis tous les 5 ans par la suite. Les citernes fixes qui obéïssent au standard de fabrication américain ne sont pas rééprouvées.

6eme question – En Allemagne ou aux Etats Unis, il n’en coute que 5 à 6 € par mois pour la location d’une citerne
C’est exact, et c’est aussi le prix payé pour la location d’une citerne par Gaz Liberté. Chez les grands propaniers le prix de location d’une citerne est  trois fois plus élevé. Cherchez l’erreur. Le problème n’est pas tant le prix de location que l’impossibilité de mettre les propaniers en concurrence. S’il est généralement admis que ceux qui louent leur citerne payent leur gaz plus cher que ceux qui en sont propriétaires, nul ne connait en France les données économiques qui sous- tendent chacune de  ces deux options. Il est donc impossible à un consommateur français de faire un choix informé sur le sujet. La faute en revient évidement aux propaniers qui ne veulent surtout pas entendre parler de propriétaires de citernes, et n’ont d’ailleurs aucun barème de gaz spécifique pour les propriétaires de citernes . L’opacité des tarifs et le nombre extrèmement  réduit de propriétaires de citernes autorise les propaniers de ne pas faire de distinction entre propriétaires et non-propriétaires de citernes.
Cette situation risque cependant de changer à l’avenir  car l’ADECOPRO entend promouvoir activement la propriété des citernes en France pour les consommateurs comme pour les professionnels, afin de faire place à des acteurs indépendants dans la distribution du propane.

7eme question : Les consommateurs allemands et américains propriétaires de leur citerne ont la possibilité de changer de fournisseur à chaque livraison , contrairement aux consommateurs français propriétaires de leur citerne, lesquels restent toujours prisonniers d’un contrat exclusif .
Vrai. En France, tous les particuliers propriétaires de citernes connus sont sous contrat exclusif avec un des grands propaniers. Ils y sont contraints pour pouvoir obtenir du gaz, et assurer la maintenance de leur citerne. Les consommateurs allemands et les américains propriétaires de leur citerne ont, quant à eux réellement la possibilité de changer de propanier à chaque remplissage. Mais ce n’est pas du fait de la gentillesse des propaniers allemands ou américains. C’est uniquement du fait que ces consommateurs arrivent à trouver dans leur pays des fournisseurs prêts à remplir leurs citernes sans les obliger à signer pour autant un contrat d’exclusivité. A part Gaz Liberté et la SAPS, il n’y a actuellement aucun propanier en France qui accepte de remplir les citernes propriété client sans contrat et « au moins disant », comme c’est le cas pour le fuel. Mais nous ne désespérons pas d’arriver à en convaincre certains.
De ce point de vue, la situation faite aux consommateurs français par les propaniers du CFBP est surréaliste, car les particuliers propriétaires de citernes sont obligés de signer les mêmes contrats d’exclusivité que les clients consignataires ou locataires de citernes. Les commerciaux ont alors beau jeu de raconter à tous leurs clients que cela ne sert strictement à rien de devenir propriétaire de sa citerne ! Puisque les grands propaniers s’entendent pour ne pas se piquer les clients MEME lorsque ceux ci sont propriétaires de leur citerne, on peut dire que le marché français est complètement verrouillé par les pratiques anticoncurrentielles.


 

                        


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :